Au premier semestre 2000, le groupe Steria a réalisé un chiffre d’affaires de 1 026,5 million de F, en hausse de 10,7 % par rapport à la même période de 1999, et un résultat net après survaleurs de ...

Au premier semestre 2000, le groupe Steria a réalisé un chiffre d’affaires de 1 026,5 million de F, en hausse de 10,7 % par rapport à la même période de 1999, et un résultat net après survaleurs de 34,6 millions de F, en progression de 58,7 %. Au cours du 1er semestre, Steria a finalisé les acquisitions de 4 sociétés: Tecsi, les activités infogérance d’Experian, le groupe Equip et Metanoiques. Ces acquisitions lui permettent: d’entrer dans le Top 5 des grands offreurs d’infogérance en France, dépassant le milliard de F dans cette activité (en année pleine), d’acquérir un leadership en télécoms avec 25 % du chiffre d’affaires de Steria dans ce domaine (en année pleine), avec une part internationale importante et en forte croissance, de renforcer ses offres leaders dans les nouvelles technologies: CRM avec Tecsi et Experian, Net Office avec Eqip et e-business avec Metanoiques et Experian. et de renforcer sa pénétration internationale avec des partenaires comme Saic et Experian. Au cours de ce 1er semestre, Steria a créé deux nouvelles offres de services: Net and B: première global Web agency européenne, fruit d’une alliance dans le business entre une SSII (Steria) et un groupe de communication (Harisson and Wolf) ASPnet: première alliance exclusive dans ce marché émergent entre un opérateur de télécoms (Cegetel), un constructeur informatique (HP) un groupe de services (Steria) avec comme premier éditeur de progiciel J.D. Edwards. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 03/10/2000)