EMC, le leader mondial des équipements de stockage de données, annonce un bénéfice trimestriel divisé par deux à cause de coûts de restructuration. De son côté, Lexmark, le fabricant...

EMC, le leader mondial des équipements de stockage de données, annonce un bénéfice trimestriel divisé par deux à cause de coûts de restructuration. De son côté, Lexmark, le fabricant d'imprimantes américain enregistre une baisse de son bénéfice trimestriel mais rassure les investisseurs par un plan de restructuration. Sun Microsystems, annonce une perte trimestrielle malgré une hausse de son chiffre d'affaires.
EMC fait état d'un bénéfice net de 148,3 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2005 alors qu'il s'élevait à 320,5 millions de dollars sur la période correspondante de 2004. Le chiffre d'affaires a quant à lui progressé pour atteindre 2,71 milliards de dollars contre 2,36 milliards il y a un an.
Pour le premier trimestre 2006, EMC a établi une fourchette prévisionnelle de son chiffre d'affaires, comprise entre 2,57 et 2,59 milliards de dollars. EMC explique la réduction de moitié de son bénéfice net par des charges exceptionnelles parmi lesquelles une charge de 180 millions de dollars.
Lexmark annonce une baisse de son bénéfice trimestriel à 82,3 millions de dollars contre 155 millions de dollars il y a un an, soit quasiment une réduction de moitié. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a atteint 1,37 milliard de dollars sur le quatrième trimestre 2005 contre 1,54 milliard de dollars sur la période correspondante de 2004.
Cependant, les investisseurs ne sont pas inquiets et la valeur enregistre une hausse de 10 % à la Bourse. Lexmark a en effet annoncé un plan de suppression de 825 emplois et de délocalisation de 525 emplois vers des pays à coût de main d'œuvre peu élevé.
Sun Microsystems enregistre une perte nette sur le quatrième trimestre 2005 de 223 millions d'euros malgré une augmentation de son chiffre d'affaires. Il y a un sur la même période, soit le deuxième trimestre fiscal du fabricant d'ordinateurs, l'entreprise avait enregistré un bénéfice de 4 millions d'euros. La firme accuse une hausse des coûts.
Le chiffre d'affaires sur la période a augmenté de 17 % grâce à l'acquisition de Storage Technology Corp. Pour atteindre 3,34 milliards de dollars contre 2,84 milliards de dollars il y a un an.
(Atelier groupe BNP Paribas - 25/01/2006)