Le second fabricant de circuits intégrés des Etats-Unis, Texas Instruments, a annoncé lundi un bond de 29 % de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2003, à 2,77 milliards de dollars...

Le second fabricant de circuits intégrés des Etats-Unis, Texas Instruments, a annoncé lundi un bond de 29 % de son chiffre d’affaires au quatrième trimestre 2003, à 2,77 milliards de dollars, contre 2,15 milliards un an plus tôt. Ses dirigeants ont également fait part de leur optimisme quant aux résultats du prochain exercice, qui verra une envolée de la vente des produits électroniques de grande consommation et de la téléphonie mobile. Une donnée importante pour les fabricants de composants, qui équipent appareils photo numériques, téléphones portables, etc.

Le bénéfice net du groupe ressort à 512 millions de dollars, tandis que c’est une perte de 589 millions de dollars que Texas Instruments avait annoncé à la même période l’an dernier. C’est principalement la vente de « Micron » et un allègement des taxes imposées qui ont permis au groupe d’enregistrer de tels résultats.

Côté prévisions, la direction de Texas Instruments estime que son chiffre d’affaires sera compris entre 2,72 et 2,95 milliards de dollars. Preuve que le groupe est en train d’asseoir sa position sur le marché des composants pour téléphones portables, pendant que d’autres, comme son concurrent Intel, continuent à perdre de l’argent.

Pour aujourd’hui, la forte demande de composants a un effet sur les prix, qui augmentent à mesure que les capacités en fourniture s’amenuisent. Pour pallier ce manque, Texas Instruments a ouvert une unité industrielle à Richardson, au Texas, dans laquelle le groupe a investi 3 milliards de dollars. Reste à savoir si la demande en composants se maintiendra au-delà de l’année 2004.

(Atelier groupe BNP Paribas – 27/01/2004)