Alors que les actionnaires ont dit oui en septembre dernier à la fusion d'Alcatel et de Lucent, Alcatel a annoncé une légère hausse de 1,4 % de son chiffre d'affaires au troisième semestre. Il...

Alors que les actionnaires ont dit oui en septembre dernier à la fusion d'Alcatel et de Lucent, Alcatel a annoncé une légère hausse de 1,4 % de son chiffre d'affaires au troisième semestre. Il passe donc à 3,335 milliards d'euros. En revanche, son bénéfice net a baissé, passant de 266 millions d'euros au troisième trimestre 2005 à 155 millions aujourd'hui.
 
L'équipementier télécoms français a également dégagé au troisième trimestre une marge d'exploitation de 258 millions d'euros contre 278 millions à la même période l'an dernier. "Alcatel a fait un peu moins bien que prévu, la division mobiles étant le point faible", a souligné Thomas Langer, analyste chez WestLB.
 
"La marché des mobiles a quelque peu ralenti, nous pensons que [la croissance du marché] sera probablement encore aux alentours de 5 % cette année et il est sans doute un peu prématuré pour dire ce qui se produira en 2007", a précisé Mike Quigley, le directeur général adjoint d'Alcatel.
 
Les communications fixes, en revanche, ont permis d'améliorer les résultats d'Alcatel, avec un résultat opérationnel de 151 millions d'euros contre 121 millions un an plus tôt.
 
De son côté, Lucent a vu son chiffre d'affaires progresser de 5 % à 2,56 milliards de dollars. Mais l'entreprise américaine accuse une légère baisse de son bénéfice net à 371 millions de dollars contre 372 millions une année plus tôt.
 
L'équipementier des télécommunications américain doit fusionner avec Alcatel, sous réserve de l'aval des autorités américaines, qui ont prolongé leur examen de ce projet de 10,9 milliards de dollars. Mais les deux sociétés espèrent bien conclure cette fusion avant la fin de cette année, "peut-être en novembre", a précisé le P-DG d'Alcatel, Serge Tchuruk.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 25/10/2006)