Comverse, division de Comverse Technology, spécialiste mondial des logiciels et systèmes pour la création de services réseau multimédia à valeur ajoutée, et le cabinet d’étude et de conseil ...

Comverse, division de Comverse Technology, spécialiste mondial des logiciels et systèmes pour la création de services réseau multimédia à valeur ajoutée, et le cabinet d’étude et de conseil international The Yankee Group, présentent les premiers résultats d’une étude portant sur l’influence de la multimodalité dans l’utilisation des télécommunications. Nouveau concept, la multimodalité permet à l’abonné au téléphone de passer librement d’un mode d’interaction à un autre, en fonction du contexte ou de ses préférences. La multimodalité permet, en outre, d’entreprendre plusieurs actions à la fois. L’abonné peut ainsi, en faisant appel à plusieurs modes d’interaction parallèles sur un même terminal mobile, parler en même temps qu’il écrit, lit ou envoie un message. Selon les premiers résultats de l’étude, la multimodalité facilite la vie. L’utilisateur intègre en général le concept et veut en savoir plus. Les avantages portent essentiellement sur la gestion du temps, la connectivité, le choix, la liberté et le plaisir. Quelques inquiétudes sont exprimées : le coût, la fiabilité, la simplicité d’emploi et la peur des nouvelles technologies. Toutefois, devant le choix et la liberté apportés par la multimodalité à l’utilisateur, ces craintes s’évanouissent la plupart du temps. Les utilisateurs apprécient les multiples avantages de la multimodalité. Ils répondent favorablement à la richesse de l’expérience procurée par la multimodalité. Ils définissent des scénarios nouveaux où l’interaction multimodale leur assure des avantages certains. Par ailleurs, à condition qu’elle soit commercialisée et positionnée correctement, la multimodalité constitue un avantage compétitif réel et contribue à la fidélisation des abonnés. Dans la mesure où la multimodalité ne déçoit pas les attentes des utilisateurs (prix, fiabilité et facilité d’emploi), les réponses des participants montrent qu’elle générera pour l’opérateur un surcroît d’utilisation et une augmentation du chiffre d’affaires par abonné. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 26/03/2002)