Les discussions avec France Télécom n'ayant pas abouti, Tele 2 décide de saisir le Conseil de la concurrence pour arbitrer le prix imposé par France Télécom sur la revente de l'abonnement...

Les discussions avec France Télécom n'ayant pas abouti, Tele 2 décide de saisir le Conseil de la concurrence pour arbitrer le prix  imposé par France Télécom sur la revente de l'abonnement téléphonique.
 
"Tele 2 demande au Conseil de la Concurrence d'imposer à France Télécom un prix de gros de l'abonnement inférieur d'au moins 2,4 euros/mois au prix de détail". Cependant ce prix est à peine inférieur à celui du prix de détail.
 
L'opérateur alternatif avait obtenu que France Télécom fixe un prix de gros de revente de l'abonnement téléphonique, "après plusieurs années d'actions répétées devant toutes les autorités nationales et européennes".
 
"La majorité des Français se voit imposer, sans alternative ni contrepartie, une hausse inexorable de l’abonnement. Cette situation est une atteinte grave au processus de démocratisation des télécommunications entrepris depuis 1998. Tele 2 souhaite y remédier grâce à son action auprès du Conseil de la concurrence", déclare Olivier Anstett, directeur général de Tele 2 France.
 
Notons que Tele 2 a, comme Free et Neuf Cegetel il y a quelques semaines, inclus des communications à l'international (31 pays étrangers) dans son offre.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 08/03/2006)