Une équipe d’étudiants américains a mis au point un enduit pour tuiles destiné à éliminer l’oxyde d’azote facteur de nuages de pollution.

Un revêtement pour tuiles capable d’éliminer les nuages de pollution

La pollution est souvent due à la circulation des véhicules et des chercheurs espagnols ont pu mettre au point un système de détection infrarouge des polluants excédentaires en temps réel sur les autoroutes. Néanmoins, les routes ne sont pas les seuls endroits où il est possible de réduire les risques de pollution. Une équipe d’étudiants de l’Université de Californie du Département d’Ingénierie a développé un type de revêtement pour tuiles qui diminuerait l’oxyde d’azote présent dans les nuages de pollution.

Des tuiles à effet dépolluant

L’oxyde d’azote est formé lorsque certains carburants sont brûlés à haute température, et au contact de composants organiques volatiles à la lumière du soleil, ce qui crée le nuage de pollution. La solution imaginée par les étudiants est un mélange composé de dioxyde de titane qui serait enduit sur les tuiles des toits de maison et utilisé comme catalyseur. Ils ont testé leur solution en établissant des tuiles avec différentes quantités de dioxyde de titane qui étaient ensuite placés dans une chambre atmosphérique. À l’intérieur, des capteurs d’oxyde d’azote examinaient sa concentration. L’équipe a ainsi observé que les tuiles enduites avaient pu éliminer 88% à 97% d’oxyde d’azote. Le test a aussi démontré que la quantité de dioxyde de titane sur les tuiles n’influait pas sur la quantité présente d’oxyde d’azote, en effet, seule la surface et non la quantité importe.

Une solution plus précise

Des tuiles déjà présentes sur le marché proposent déjà des solutions pour réduire la pollution de l’oxyde d’azote mais leurs résultats n’ont jamais prouvé qu’elles fassent également disparaître le nuage de pollution. D’après les calculs, 21 tonnes d’oxyde d’azote pourraient être éliminées quotidiennement si les tuiles d’un million de maisons seraient enduites du mélange en dioxyde de titane. De plus, le coût d’installation n’est pas élevé et seuls cinq dollars seraient nécessaires pour enduire les tuiles d’un toit moyen de maison. L’équipe des étudiants chercheurs s’est vue attribuer une récompense avec mention honorable lors d’une compétition de design pour la protection de l’environnement. Ils pensent aux différentes applications possibles de cette solution telles dans la peinture extérieure sur les murs ou le bitume.

Rédigé par Eliane HONG
Journaliste