Pour respecter la législation européenne sur la traçabilité, le fromage traditionnel espagnol Queso Cabrales sera dorénavant identifié par un transpondeur individuel...

Pour respecter la législation européenne sur la traçabilité, le fromage traditionnel espagnol Queso Cabrales sera dorénavant identifié par un transpondeur individuel.
 
Innovation ne rime pas forcément avec perte des traditions. C'est le défi relevé par des chercheurs allemands de l'université de Dortmund, qui ont mis la technologie RFID au service du Queso Cabrales, un fromage bleu produit dans la région des Asturies par des entreprises familiales.
Le produit, comme tout le reste de l'industrie de l'alimentation animale et humaine européenne, doit désormais respecter des règles strictes de traçabilité pour pallier les risques alimentaires. Ce, tout au long du processus de production, de l'élaboration du fromage à sa distribution. "Le projet vise à mettre au point un étiquetage fiable pour chaque fromage, qui s'applique à la première étape de production, survit au processus de maturation et accompagne le fromage jusqu'au processus d'emballage puis au dépôt dans les magasins d'alimentations", explique le professeur Rolf Jansen, le chef du département logistique à l'université de Dortmund.
 
Respecter la nature du fromage
 
Principal intérêt de la RFID : elle permet à ce fromage espagnol traditionnel - qui mûrit dans des caves construites dans des grottes de montagne - de se mettre au goût des nouvelles législations sans subir aucune altération. Pour y parvenir, les chercheurs ont procédé en plusieurs étapes. La première, la plus délicate, a été d'insérer un transpondeur, un appareil automatique qui transmet un message prédéterminé en réponse à un signal reçu, sur le fromage, sans que ce corps étranger ne modifie la nature du produit. Le groupe de scientifique a ainsi dû veiller à ce le Queso Cabrales respire normalement pendant le processus de maturation, et ne se laisse pas pénétrer par des fibres ou parfums extérieurs.
 
Un numéro pour remonter à l'origine d'un produit
 
Seconde étape : la distribution. A ce niveau, le transpondeur laisse la place à un numéro de série. En cas d'alerte sur la qualité d'un produit, la radio-identification permet ainsi d'identifier et de retirer rapidement les aliments suspects des rayons. Cerise sur le fromage : ce numéro donnera aux clients la possibilité de vérifier par eux même l'origine du produit qu'ils souhaitent déguster. Il leur suffira en effet de se rendre sur un site web spécifique et d'y inscrire le numéro correspondant au fromage acheté pour voir s'afficher le nom de la ferme ayant fourni le lait, mais aussi la date de confection et la durée de maturation.
 
Le projet est financé par la région allemande du nord de la Rhénanie-Westphalie et par l'Union européenne dans le cadre du programme INTERREG IIIC, qui vise à aider les régions d'Europe à mettre en place des partenariats dans le cadre de projets communs.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 06/08/2007)