Les magasins du géant de la distribution Wal-Mart prennent une longueur d'avance dans l'implémentation des technologies de tracking et d'inventaire des produits : celles-là même qui promettent de...

Les magasins du géant de la distribution Wal-Mart prennent une longueur d’avance dans l’implémentation des technologies de tracking et d’inventaire des produits : celles-là même qui promettent de remplacer les codes barres, de réduire certains coûts de fonctionnement des distributeurs et d’empêcher les vols sur le circuit de distribution. L’engouement de Wal-Mart n’est cependant pas partagé par ses concurrents.

Ces derniers semblent en effet attendre de Wal-Mart un retour sur expérience qui leur permette de profiter des améliorations qui feront suite aux observations du géant sur ces technologies. Une approche intelligente, au vu du prix des technologies d’identification par fréquence radio (RFID) et de leur perfectibilité.

Une étude menée par le cabinet BearingPoint auprès de chaînes de magasins comptabilisant un chiffre d’affaires de plus de 200 millions de dollars annuels a révélé que seuls 23 % d’entre eux considéraient le RFID comme l’une de leurs priorités pour 2004.

Wal-Mart a fixé une échéance à janvier 2005 pour que ses 100 fournisseurs commencent à utiliser cette technologie d’identification. L’objectif est de pouvoir suivre le cheminement des marchandises de l’usine au magasin, d’en simplifier le processus de contrôle, et de diminuer le nombre de vols des produits, sur le circuit de distribution (Il faut savoir que les vols effectués par les employés sur la chaîne de distribution ont représenté une perte de 15 milliards pour l’ensemble des distributeurs en 2002).

Les distributeurs comme Wal-Mart espèrent donc qu’un jour les fournisseurs se chargent de fixer une étiquette à bande multipiste sur chacun de leurs produits, et qu’eux-mêmes s’équipent de lecteurs collectant les données que contiennent ces étiquettes. Il est certain que le système présentera de nombreux avantages pour le secteur de la distribution. Cependant, pour reprendre les experts de ces technologies, Wal-Mart va un peu vite en besogne, car la technologie RFID devrait connaître de nombreuses améliorations ces deux prochaines années.

(Atelier groupe BNP Paribas – 28/01/2004)