Et sera concurrencé par le Redberry! Research in Motion -qui est sorti de son conflit avec NTP moyennant le versement de 612,5 millions de dollars- a annoncé qu'il comptait commercialiser son...

Et sera concurrencé par le Redberry ! Research in Motion - qui est sorti de son conflit avec NTP moyennant le versement de 612,5 millions de dollars - a annoncé qu'il comptait commercialiser son offre pour Blackberry en Chine au premier semestre 2006.
 
RIM a dû faire face à de nombreux obstacles pour s'introduire sur ce marché. La Chine est un levier de croissance immense pour le constructeur. Le pays possède le plus gros marché pour la téléphonie au monde. Aujourd'hui, China Mobile, le premier opérateur mondial, détient les 2/3 du marché chinois.
 
 "Nos négociations avec China Mobile sont sur la bonne voie. Nous travaillons très sérieusement avec eux et nous espérons conclure un accord dans un futur très proche, probablement d'ici le mois de juin'", a déclaré à Reuters Norm Lo, le vice-président Asie-Pacifique de RIM.
 
Il a aussi déclaré que RIM comptait commercialiser des combinés Blackberry au second semestre 2006, certainement au troisième trimestre.
 
Dans le même temps, China Unicom, un autre opérateur national va commercialiser des RedBerry, un concurrent direct au produit-phare de RIM qui utilise une technologie similaire au Push email, l'Uni PushMail (synchronisation des mails entre le combiné mobile et les boîtes de réception accessibles depuis un ordinateur).
 
Tony Chan, le PDG de Facio Software, l'entreprise qui a conçu le logiciel Uni PushMail, à déclaré à Interfax que la compétition de RIM ne l'effrayait en rien. "Le Redberry n'a pas de crainte, tout comme David n'a pas craint Goliath".
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 12/04/2006)