La machine d'Anybots embarque caméras, écran LCD et système laser, qui lui permettent de se déplacer de manière relativement autonome au sein d'une entreprise. Elle se contrôle depuis un navigateur Internet.

La robotique doit aussi être utilisée pour des solutions de téléprésence, affirmait récemment GostaiNet, qui propose une plate-forme permettant de donner des ordres simples à une machine robotisée depuis son ordinateur ou son téléphone portable. Dans la même optique, Anybots propose QB, un robot contrôlable à distance. Et qui donne la possibilité de circuler dans l’entreprise tout en restant chez soi. La machine est dotée de roues, et se dirige depuis un navigateur Internet. L’utilisateur accède en effet à une plate-forme de contrôle, via un compte et un code personnel.

Des caméras frontales et un écran LCD embarqué

Il lui suffit ensuite de se servir des touches directionnelles de son clavier d’ordinateur pour faire avancer ou reculer le robot. La connexion s’effectue via le Wi-Fi de la société. La machine est par ailleurs équipée de caméras frontales, qui enregistrent en temps réel des images. Ces dernières apparaissant sur l’écran de l’utilisateur. Pour simplifier l’échange, le robot possède également son propre écran LCD, qui affiche la webcam de son conducteur. Selon les responsables du projet, cette forme de téléprésence favorise l’implication et simplifie les sections de travail à distance.

Une forme d’autonomie dans le déplacement

Pour ce qui concerne la circulation, la vitesse moyenne de déplacement s’élève à six kilomètres par heure, et le robot QB est doté d’un système laser, qui lui donne une forme d’autonomie. En effet, cela lui permet d’éviter certains obstacles au sol, et facilite la navigation à distance. Pour fonctionner, l’appareil utilise des batteries en ion lithium – qui lui donnent une autonomie de six à huit heures, en moyenne. A noter toutefois : le prix, qui reste encore élevé – pas moins de 15 000 dollars.