La startup Californienne Play-I propose des robots programmables pour les enfants à partir de 5 ans, dans le but leur apprendre le codage informatique de manière ludique et intuitive.

Les robots Play-I enseignent la programmation aux jeunes enfants

 

Au cours de ces dernières années, de nombreux robots et kits pour enfants sont arrivés sur le marché. Cependant peu d’entre eux s’adressent à un très jeune public, car ils demandent un apprentissage rapide nécessitant certaines bases éducatives. Ces robots ne sont pas seulement amusants pour jouer mais ils ont aussi une fonction d’apprentissage, en initiant les enfants à la programmation informatique. L’idée d’utiliser des robots pour enseigner aux enfants la programmation, des concepts mathématiques et la résolution de divers problèmes n’est pas nouvelle. En effet, cela fait plus de 40 ans que Seymour Papert, éducateur au MIT (Massachussetts Institute of Technology) a démontré l’efficacité de l’apprentissage pratique avec Logo, un langage de programmation éducative et sa machine mobile connue sous le nom de « robot tortue ». C’est afin d’offrir cet apprentissage aux plus jeunes enfants que des anciens ingénieurs de Google, Apple et Symantec se sont rassemblés pour créer leur startup dans la Silicon Valley. Nommée Play-I, celle ci présente deux robots, associés à une interface iOS pour permettre aux enfants de 5 ans d’apprendre le langage de la programmation informatique d’une façon engageante et intuitive. Suite à une campagne de crowdfunding, l’entreprise a levé en décembre dernier 1,4 million de dollars.

Un apprentissage évolutif, à destination des plus petits

Play-I propose deux robots nommés Bo et Yana. Le premier a des roues et peut se déplacer. Il est équipé de capteurs de distance, d’un accéléromètre et d’un gyroscope. Il est possible de lui ajouter des pièces afin d’ajouter des bras ou d'autres accessoires et lui permettre par exemple de jouer de la musique sur un xylophone ou pousser des objets. Le deuxième robot est plus petit, ne peux pas se déplacer automatiquement et utilise de la lumière et des sons pour interagir. Les robots peuvent être programmés avec des dispositifs iOS, reliés par BLE (Bluetooth Low Energy), et une série de jeux d'introduction est proposée pour apprendre les rudiments de la programmation. A travers l’interface de programmation visuelle, les enfants construisent des séquences d'actions et apprennent par le jeu et l'exploration. Les séquences peuvent varier en difficulté et devenir plus compliquées lorsque l’enfant devient plus familier avec l’interface et le robot. Les utilisateurs les plus avancés seront ainsi capables de programmer le robot avec des interfaces de programmation en langage naturel tel que Scratch (développé par le MIT) et Blockly (de Google) ou encore en écrivant directement des lignes de codes.

Un apprentissage pratique grâce à la robotique

Alors que l’apprentissage de la programmation à l’école commence à gagner du terrain, la tendance de l’apprentissage grâce à la robotique émerge, de la même façon que l’apprentissage par la pratique gagne en popularité. La technologie de l’éducation est en plein essor avec la croissance des MOOC (Massive Open Online Course), des réseaux sociaux éducatifs tel que EduClipper et des différentes plateformes d’apprentissage telles que Desire2Learn ou Open Class Exchange. L’évolution de la technologie bénéficie aux étudiants en personnalisant et facilitant l’accès à l’éducation, et plus particulièrement la robotique offre des solutions d’aide pour les étudiants ayant des besoins spécifiques, tel que les autistes par exemple : RoboKind, a récemment introduit un programme d'intervention pour autisme appelé Robots4Autism, qui utilise des robots humanoïdes et l'instruction de développement. Play-I compte proposer tout un ensemble d’accessoires afin de personnaliser les robots et leur donner la possibilité d’effectuer un plus grand choix d’actions. Les fondateurs de Play-I ont souhaité que la tablette numérique ne serve pas seulement à consommer de la technologie mais surtout à créer de la technologie. Ils ont souhaité en particulier apprendre aux enfants une compétence qui devient de plus en plus valorisable : le codage. Play-I devrait être disponible à l’achat courant l’été 2014 au prix de 166 dollars pour Bo et 69 dollars pour Yana.

Rédigé par Manon Garnier
Journaliste