Une start-up new-yorkaise a fait le pari de proposer aux consommateurs un assistant personnel sous forme d’application mobile capable de gérer le stock de leur garde-manger.

Fondée en septembre 2012 au sein de l’incubateur Cornell, Rosie essaye d’améliorer l’expérience en magasin physique avec sa plate-forme d’achat en ligne qui alerte les utilisateurs lorsqu’ils vont être à court d’un produit. Pour cela, cette plate-forme web et mobile se place en fait comme un agrégateur d’habitudes de consommation qui grâce à ces dernières, est capable d’anticiper la rupture de stock d’un produit dans un ménage. Ainsi, elle utilise la technologie prédictive pour aider les consommateurs à savoir ce qu’ils ont en stock, tout en aidant à automatiser le processus d'achat grâce à des partenariats avec des épiciers locaux. Selon les propres termes de Nick Nickitas, CEO de Rosie, ce concept s'apparente à un « frigo intelligent » qui pourrait commander les courses pour l'utilisateur.

Des prédictions basées sur les habitudes de consommation

Lors de leur inscription sur la plate-forme Rosie, les consommateurs entrent les détails concernant leurs ménage : combien de personnes y habitent, leur âge, leur sexe, et des informations concernant leurs habitudes d’achat. L’application intelligente interprète le comportement d'achat concernant les articles ménagers et les produits d'épicerie grâce à l’historique des commandes. A cela s’ajoute l’utilisation d’algorithmes prédictifs qui sont capables de déterminer le moment où les utilisateurs seront à court de produits alimentaires tels que le ketchup ou des articles ménagers comme le papier hygiénique ou le dentifrice. Quand l’application détecte qu’un utilisateur va être à court d’un produit, elle lui envoie une alerte pour le prévenir et lui propose de choisir s’il veut commander ces articles, dans les épiceries partenaires proches.

Des articles délivrés au moment du besoin

L’application propose au client différents magasins afin qu’il achète le produit concerné au meilleur prix. Mais au lieu de devoir se rendre à l’intérieur du magasin, les articles commandés via la plate-forme, sont emballés et prêts à être récupérés par les consommateurs dans une des enseignes partenaires de Rosie, localisée près du domicile du client. Rosie a également établit un partenariat avec TaskRabbit, entreprise qui, contre la somme de 5,95$, se charge de récupérer la commande effectuée sur la plate-forme et de la livrer au domicile du client. Rosie devrait être lancée en avril prochain à l'intention des consommateurs New-Yorkais. Pour l’instant, la start-up a signé un partenariat avec un magasin local et recense 1400 inscrits.