En 2003, le marché russe des technologies de l'information a atteint les 5,4 milliards d'euros et devrait progresser de 26 % cette année, selon les estimations du cabinet International Data Corporation (IDC). Ces prochaines années, la croissance du marché devrait...

En 2003, le marché russe des technologies de l'information a atteint les 5,4 milliards d'euros et devrait progresser de 26 % cette année, selon les estimations du cabinet International Data Corporation (IDC). Ces prochaines années, la croissance du marché devrait être stimulée notamment par les dépenses des marchés financiers et du secteur public mais aussi par des industries plus jeunes comme celles des télécommunications et de la distribution.
En 2003, c'est le secteur public qui a le plus participé à la progression des dépenses IT. Derrière lui, IDC note que ce sont les secteurs de l'agriculture, de l'industrie, de l'extraction minière et de la construction qui ont le plus consacré de dépenses dans le domaine des technologies de l'information. Les particuliers ont été les quatrièmes plus importants investisseurs du domaine IT, en 2003.
Le cabinet IDC estime que les dépenses en technologies de l'information pèseront plus de 13 milliards de dollars d'ici 2008. Soit plus du double des dépenses constatées en 2003. Parmi les investisseurs, IDC estime que ce sont les secteurs de l'éducation et de la finance qui feront l'expérience de la plus forte croissance de leurs dépenses IT. A titre d'exemple, le secteur bancaire devrait d'ici 2008 compter au "top three" des investisseurs IT du pays.