Sagem, déjà deuxième groupe français de télécommunications, a fait part des résultats de l’enquête menée par le cabinet Gfk sur le marché français des téléphones mobiles...

Sagem, déjà deuxième groupe français de télécommunications, a fait part des résultats de l'enquête menée par le cabinet Gfk sur le marché français des téléphones mobiles. Celle-ci confirme le leadership du constructeur, qui totalise 24 % de parts de marché en France au premier semestre.

Le français continue donc de devancer ses concurrents étrangers, et notamment le coréen Samsung, qui détient 20 % de parts de marché et le leader mondial Nokia.

Pour Thierry Buffenoir, directeur de la division téléphones mobiles du groupe d'électronique, cette pôle position s'explique ainsi : « Les attentes des consommateurs sont satisfaites par l'élargissement de notre gamme de produits et l'enrichissement de notre segmentation. Ce succès nous conforte dans le choix de nos orientations et nous incite à les reconduire pour continuer notre progression en France et à l'étranger », explique-t-il.

Elargissement de la gamme de produits ? Oui parce que Sagem a su ajouter à ses modèles d'entrée de gamme des appareils mieux designés (voir notre photo du myC – 3b), équipés d'appareils photos, d'enregistreur de vidéos, et lancera prochainement son premier smartphone, le MyS – 7, doté du logiciel Microsoft Windows Mobile.

 

(Atelier groupe BNP Paribas – 08/09/2004)