Sun Microsystems, Compaq et Dell parmi les constructeurs, Oracle, Informix, SCO chez les éditeurs de logiciels, Red Hat, Pacific Hi-Tech ou Linux PPC parmi les spécialistes du monde Linux ... tous...

Sun Microsystems, Compaq et Dell parmi les constructeurs, Oracle, Informix, SCO chez les éditeurs de logiciels, Red Hat, Pacific Hi-Tech ou Linux PPC parmi les spécialistes du monde Linux ... tous seront présents pour présenter une stratégie "globale". IBM a déjà annoncé que la plupart de ses ordinateurs serveurs d'entrée et de milieu de gamme seraient prochainement modifiés pour s'adapter au mieux à Linux. Par ailleurs, pour garantir aux entreprises utilisatrices un soutien technique plus efficace, le groupe devrait aussi annoncer un partenariat renforcé avec un ou plusieurs spécialistes de cet environnement. Hewlett-Packard va également présenter un programme d'adaptation de ses machines. Jim Carlson, patron du marketing de HP pour les systèmes d'entreprise constate "Linux est la force montante de l'informatique en ce moment. Nous estimons qu'il est particulièrement bien adapté à certains usages, notamment en tant que serveur de site web et pour des applications de commerce électronique". Tout en préparant toujours activement la sortie de ses nouvelles puces Merced, Intel, de son côté, multiplie les initiatives pour obtenir le soutien des fournisseurs de systèmes d'exploitation Unix à ce nouveau microprocesseur conçu spécialement pour l'informatique d'entreprise. Après avoir investi l'an dernier dans Red Hat, un distributeur de Linux, Intel devrait annoncer une prise de participation dans VA Research, une société de matériels et de services assurant la promotion de Linux.

Selon le cabinet d'études IDC, le système d'exploitation conçu par Linus Torvalds en 1991, a vu sa part de marché passer de 6,8 % en 1997 à 17,2 % en 1998. L'an dernier, Linux a enregistré une croissance de 212 % dans le monde des logiciels pour serveurs. Aujourd'hui, la part de marché de Linux serait comparable à celle d'Unix (17,4 %). Toutefois, avec 36 % du marché et une croissance comprise entre 75 et 80 %, Windows NT de Microsoft domine toujours le marché des systèmes d'exploitation pour serveurs. (Les Echos - 1er/03/1999)