L'Internet mobile est désormais bien lancé. Alors que les opérateurs viennent à peine d'inaugurer les premiers réseaux 3G+, le sud-coréen Samsung est déjà passé à la vitesse supérieure. Il vient...

L'Internet mobile est désormais bien lancé. Alors que les opérateurs viennent à peine d'inaugurer les premiers réseaux 3G+, le sud-coréen Samsung est déjà passé à la vitesse supérieure. Il vient en effet d'effectuer la démonstration de la 4G, la quatrième génération de réseau sans fil à grande échelle.
 
Même si la normalisation n'est pas encore effective, les ingénieurs de la firme coréenne ont réussi à maintenir un débit de 100 Mégabits par seconde en de déplaçant à 60 km/h. La technologie 3G ne permet pour le moment d'atteindre "que" les 1,8 Mb/seconde.
 
En lançant cette démonstration de la 4G, Samsung ne compte pas se laisser distancer : "Grâce aux technologies 4G, les gens vont pouvoir bénéficier de la télévision en haute définition ou encore contrôler leurs équipements électroniques grâce à leur téléphone. Nous espérons que ce test nous permettra de jouer un rôle majeur dans la standardisation de la 4G et ainsi d'ouvrir une nouvelle ère dans la téléphonie mobile", a expliqué Lee Ki-Tae, le président de la branche télécom de Samsung.
 
Le géant coréen table sur l'ouverture des premiers réseaux 4G en 2010. Les premières spécifications réelles de la 4G ne seront toutefois décidées qu'en octobre 2007, lors de la World Radiocommunication Conference (WRC). Samsung souhaite donc lancer ses premiers combinés 4G dès la fin 2008.
 
Reste maintenant à savoir si les autres équipementiers mondiaux voudront bien s'aligner sur la technologie du sud-coréen...
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 01/09/2006)