Au 1er trimestre 2002, Samsung Electronics a réalisé un chiffre d’affaires de 9 930 milliards de KRW, en hausse de 17 % par rapport au 4ème trimestre 2001, un bénéfice avant impôts ...

Au 1er trimestre 2002, Samsung Electronics a réalisé un chiffre d’affaires de 9 930 milliards de KRW, en hausse de 17 % par rapport au 4ème trimestre 2001, un bénéfice avant impôts de 2 410 milliards de KRW et un bénéfice net de 1 900 milliards de KRW (+ 764 %). Cette performance a été favorisée par un bénéfice opérationnel élevé de 990 milliards de KRW de la division Réseau Solutions par Dispositifs (secteur des semi-conducteurs), qui a repris après une longue crise. Le Réseau Télécommunications (secteur Information & télécommunications), en croissance constante, dégage un bénéfice opérationnel de 800 milliards de KRW. Le bénéfice opérationnel du Réseau Médias Numériques (secteur médias numériques), incluant les lecteurs DVD, les ordinateurs et les téléviseurs numériques, s’élève à 200 milliards de KRW. Celui des réfrigérateurs, climatiseurs, lave-linge et autres appareils ménagers atteint au total 100 milliards de KRW. Selon les dirigeants de Samsung Electronics, plusieurs facteurs expliquent ces excellents résultats. Les prix des puces à mémoire ont atteint leur niveau plancher l’an passé et ont rebondi. Les dispositifs à mémoire flash ont obtenu une forte croissance. Il y a une pénurie dans les approvisionnements en LCD et les activités LSI pour systèmes sont restées stables. Les téléphones mobiles Samsung ont généré un chiffre d’affaires et des prix de vente en hausse. Les ventes de réseaux sont restées constantes et le bénéfice sur ces ventes s’est amélioré. Samsung Electronics détient une part majoritaire du marché mondial des moniteurs LCD et est le deuxième plus grand fournisseur mondial de lecteurs de DVD. De plus, les dirigeants du groupe ont annoncé des projets visant à augmenter d’environ 1 milliard de KRW les investissements dans de nouvelles installations de production de semi-conducteurs et LCD. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 22/04/2002)