Rira bien qui rira le dernier... C'est la leçon que Samsung pourra tirer du petit retournement de situation que lui fait subir Apple. Rappelons les faits. En avril dernier, le fabricant...

Rira bien qui rira le dernier... C'est la leçon que Samsung pourra tirer du petit retournement de situation que lui fait subir Apple. Rappelons les faits. En avril dernier, le fabricant sud-coréen de semi-conducteurs annonçait fièrement avoir remporté le contrat de fourniture de puces de décompression numérique pour la prochaine génération d'iPods nano.
 
Samsung fournit déjà les puces de mémoires flash pour les deux modèles d'iPods sans disque dur, le Shuffle et le Nano. Le fabricant s'est vanté devant les médias d'avoir su détrôner Portal Player pour fournir les puces de décompression numérique à la prochaine génération d'iPod Nano.
 
Et bien Samsung aurait dû se taire ! Il semblerait que devant la suffisance de l'entreprise sud-coréenne, Apple ait renoncé à en faire l'heureux élu pour la fourniture des puces de restitution qui pourrait rester dans les mains de SigmaTel, selon Craig Berger, analyste chez Wedbush Morgan Securities à Los Angeles.
 
"Nous avons de bonnes raisons de penser que SigmaTel continuera à fournir le processeur MP3 de l'iPod Shuffle au deuxième trimestre 2006 après qu'un responsable de Samsung a publiquement commenté le fait que Samsung a supplanté PortalPlayer pour la prochaine génération d'iPod Nano", indique-t-il dans un rapport. Et les acteurs du marché savent à quel point le marché de l'iPod est... juteux !
 
(Atelier groupe BNP Paribas- 31/05/2006)