Qui a dit qu'Apple serait le seul à proposer de la musique au format numérique ? Samsung et Sony Ericsson ne l'entendent pas de cette oreille.

Qui a dit qu'Apple serait le seul à proposer de la musique au format numérique ? Samsung et Sony Ericsson ne l'entendent pas de cette oreille.

Samsung : un téléphone à disque dur de 3 Go
Le disque dur de 3Go intégré au nouveau téléphone mobile SPH-V7900 permet à son utilisateur de stocker, selon Samsung jusqu'à 700 chansons. Mais il peut également être utilisé comme disque dur externe pour son PC.

Samsung lance le SPH-V7900

Evidemment, le petit dernier du sud-coréen est équipé d'un appareil photo de résolution de 2 millions de pixels et muni de haut-parleurs stéréo. C'est une amélioration du modèle précédent dont le disque dur avait une capacité de seulement 1,5 Go.

Le téléphone est compatible avec les formats MP3, WMA, AAC et AAC+. Son autonomie tourne autour de 200 heures en veille et 4h30 de communication. Il a une connexion Bluetooth.

Sony Ericsson et son musicphone 3G W900i
Le nouveau musicphone de Sony Ericsson a un écran plus grand que n'avait son prédécesseur. Il mesure 2,2 pouces en 262 144 couleurs et sa résolution est de 320*240 pixels. Le W (pour walkman) 900i est accompagné d'un casque stéréo. Il a un tuner FM et 470 Mo de mémoire, bluetooth et un appareil photo (deux millions de pixels également).

Le nouveau musicphone de Sony Ericsson

Par ailleurs, l'autonomie de l'appareil, atteint, selon le constructeur, 370 heures en mode veille et 8h40 de communication. Il sera équipé d'une télécommande qui permettra de le contrôler sans le sortir de son sac.

Sony Ericsson reprend l'idée de l'iTrip pour l'iPod. Le transmetteur MMR-60 permet d'écouter sur votre chaîne les musiques de votre téléphone.

L'utilisateur paramètre une fréquence sur laquelle il pourra écouter la musique de son téléphone ou de son baladeur. Le transmetteur est bien utile au volant de sa voiture ou pour son radio réveil ! Un inconvénient, comme pour l'iTrip, le MMR-60 devrait poser problème dans les grandes villes. Les ondes radio y sont si nombreuses que le son pourrait être franchement parasité.

Le transmetteur devrait sortir au mois de décembre sur le continent américain. Arrivera-t-il en France, ou sera-t-il, comme l'iTrip, jugé illégal ? En effet, en France, l'attribution des fréquences radio est réservée au CSA. L'iTrip est donc autorisé à la vente mais son usage est théoriquement illégal.

(Atelier groupe BNP Paribas- 18/10/2005)