La ville de San Francisco demande à ses résidents de pointer du doigt les faiblesses de son système de transport pour l’améliorer.

San Francisco demande aussi à ses citoyens de redessiner son métro

Après New York, où un jeu vidéo en ligne glane depuis peu les meilleures suggestions d’amélioration de son système de transport suburbain, c’est au tour de San Francisco de faire appel à ses citoyens pour re-dessiner ses lignes de métro. Il existe en effet neuf stations souterraines dans la ville lorsque New York en compte 469 mais, si les populations des deux villes, leur étendue et leur topographie diffèrent, San Francisco n’a pour autant pas remporté son titre de capitale mondiale de la tech grâce à la qualité de ses transports publics.

Après sa selection en finale du Smart City Challenge organisé par le Ministère des Transports américain, l’heure est au changement. La mairie de San Francisco, SFMTA soit l’entreprise qui régit une grande partie des transports de la ville, et d’autres organismes publics en charge de l’urbanisme ont joint leurs forces pour dessiner le futur des transports publics de San Francisco.

ConnectSF, le nom de l’étendard qui les rassemble, a d’ailleurs entamé son premier chantier : étendre le maillage métropolitain. Pour cela, il fait d’abord appel aux résidents de la Baie. Via une carte interactive disponible en ligne, les habitants sont invités sur la base du volontariat à tracer les itinéraires qu’ils souhaiteraient voir fleurir dans la ville. Sur son site, Connect SF explique ainsi que les données fournies par les citoyens seront utilisées pour comprendre les liaisons qui font le plus défaut et dont les habitants ont le plus besoin.

Ce projet n’est pas sans faire écho au mantra des géants de la tech : qu’on officie dans le secteur privé ou public,  « users first » (les utilisateurs d’abord) !

Rédigé par Pauline Canteneur