Des chercheurs britanniques ont cherché à analyser l'impact des systèmes de partenariat santé développés entre la Grande Bretagne et des pays de moindre revenu sur la qualité des soins offerts aux patients britanniques.

Santé : les Health Partnerships, aide ou entraide?

Si l'intérêt des systèmes de partenariat au niveau de la santé ne semble pas prêter à questionnement, cette aide n'est pas unilatérale. C'est ce que des chercheurs anglais entendent prouver dans une étude récemment publiée sur le site Globalization and Health. Celle-ci cherche à déterminer quels sont les coûts et bénéfices de ces nouveaux systèmes, notamment du côté de la Grande Bretagne qui a mis en place des Health Partneships entre les acteurs de la santé britanniques et les institutions médicales des pays à moindre revenus.. Et si l'étude souffre encore d'un manque de données précises et qualitatives, les conclusions avancées par les chercheurs semblent clairement indiquer que ces partenariats, du moins en théorie, permettent une amélioration sensible du niveau de soin dont bénéficient les patients britanniques.

Coûts et bénéfices

Ce que montre cette étude va ainsi au-delà de cette dimension seulement humanitaire : le fait par exemple de travailler avec des capacités technologiques moindres va permettre d'améliorer les compétences purement pratiques du médecin, de même la simple opportunité d'apprendre de nouvelles langues ou le gain de perspective sur le système de santé britannique est un atout. Néanmoins des coûts existent : le personnel envoyé comme conseiller n'est plus disponible, la charge financière est principalement soutenue par la Grande Bretagne, et une mauvaise expérience peut ternir la réputation des institutions partenaires. Si 32% des sources de l'étude ont bien cités ces coûts, plus de 90% d'entre elles ont répertorié d'importants bénéfices. Ce sont ces bénéfices qui poussent les chercheurs britanniques à vouloir intégrer ce processus, jusqu'ici volontaire, dans le processus professionnel normal du domaine médical, à l'image de ce qui a été fait au niveau de l'éducation avec le développement des échanges internationaux.

Que sont les Health Partnerships?

Les Health Partnerships britanniques basés sur le volontariat se sont multipliés depuis 2007, avec désormais plus de 100 partenariats enregistrés. Il s'agit en principe pour les acteurs d'échanger informations et compétences afin d'améliorer le niveau de soin dans le pays partenaire, notamment en concentrant les échanges sur des projets et thèmes particuliers, depuis l'apprentissage de compétences proprement nouvelles pour le personnel médical au développement des capacités administratives. Cette approche semble bénéficier d'autant plus au pays partenaire qu'elle est construite autour des besoins de celui-ci.

Rédigé par Quentin Capelle
Journaliste