télécollaboration par Internet. Frost et Sullivan a réalisé, auprès de 100 entreprises, PME-PMI et grandes entreprises, situées en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne, à la demande d’Evoke C...

télécollaboration par Internet. Frost et Sullivan a réalisé, auprès de 100 entreprises, PME-PMI et grandes entreprises, situées en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne, à la demande d’Evoke Communications, premier fournisseur aux Etats-Unis de solutions de communication par Internet pour les entreprises, une étude sur les opinions des utilisateurs de services de télécollaboration par Internet, proposés par différents prestataires, comme le Webconferencing et le Webcollaboration. . 100 % des utilisateurs interrogés se déclarent satisfaits ou très satisfaits par le webconferencing, 95 % par la vidéoconférence, 92 % par la téléconférence. Tous reconnaissant que ces technologies améliorent considérablement l’organisation du travail en entreprise. Selon l’étude, 62 % des utilisateurs habituels font appel à ces services pour organiser des réunions entre collaborateurs dispersés géographiquement dans différents lieux de travail. 10 % seulement utilisent les technologies de téléconférence en ligne dans le cadre de réunions avec des clients. 5 % des utilisateurs optent pour ce service dans le cadre de démonstration de produits et 3 % dans le cadre de sessions d’éducation ou de formation. Actuellement, les prestataires américains couvrent 80 % du marché des services de téléconférence par Internet. Toutefois, la part du marché européen connaît la plus forte progression. Les utilisateurs européens attendent de la part des principaux prestataires, comme Evoke Communication, des services de qualité sur lesquels ils peuvent compter, proposant un transfert des données sécurisé, et ce pour un prix raisonnable. Les entreprises clientes sont globalement satisfaits des services offerts par les produits Evoke (gain de temps, productivité accrue …). Le marché potentiel de la webconférence et des projets de collaboration est énorme. En effet, même les plus petites entreprises européennes sont aujourd’hui présentes sur Internet. Toutefois, les utilisateurs et, encore moins, les non utilisateurs, n’ont pas encore totalement assimilés l’intégration de ces services et leurs différentes applications au sein de l’entreprise. Cela n’empêche pas Philippe Masson, directeur général d’Evoke Communications France, d’être convaincu que le marché français des solutions de communications par Internet va bénéficier de la plus forte croissance en Europe au cours des douze prochains mois. Rappelons qu’Evoke Communications, fondée en 1997, a récemment lancé Evoke Communications France (http://www.evoke.fr). Ce lancement est issu d’un accord conclu en janvier 2000 entre Evoke US et @Viso, joint-venture associant Vivendi et Softbank, afin de créer Evoke Communications Europe. Désormais, Evoke Communications propose aux entreprises françaises un nouveau modèle de management, via des services de communication innovants, associant les technologies de l’Internet et de la téléphonie: le webconferencing, le webcollaboration et le webseminar. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 19/12/2000)