Les files d'attente peuvent être de grandes sources d'anxiété lors des voyages d'affaires. La société Privium a trouvé un moyen de limiter l'attente à l'aéroport d'Amsterdam...

Les files d'attente peuvent être de grandes sources d'anxiété lors des voyages d'affaires. La société Privium a trouvé un moyen de limiter l'attente à l'aéroport d'Amsterdam, Schipol grâce à l'identification biométrique par scan de l'iris.
Les voyageurs fréquents qui s'abonnent au service Privium se font prendre l'empreinte de leurs iris gauche et droit. L'avantage de la biométrie par l'iris est que l'empreinte est personnelle : deux jumeaux n'ont pas la même. En outre, l'empreinte n'est pas modifiée par le port de lentilles de contact (colorée ou non) ou de lunettes.
Les empreintes de l'abonné sont placées sur une carte personnelle sans être stockée dans aucune base de données. Ensuite, il lui suffit de présenter cette carte pour que les données qui y sont intégrées soient comparées avec son œil au moment où il passe à l'aéroport. L'entreprise insiste sur le fait qu'à aucun moment les données ne sont stockées en dehors de la carte.
Le temps d'attente est très réduit puisque chaque contrôle ne dure que 10 à 15 secondes. Ce service est ouvert aux citoyens européens. La liste précise est disponible à cette adresse .
L'abonnement annuel coûte aux alentours de 100 euros, le prix varie d'une vingtaine d'euros si vous choisissez ou non d'avoir accès au parking prioritaire.
Les voyageurs occasionnels ne verront peut-être pas l'intérêt d'un tel service mais les voyageurs fréquents sont ravis de pourvoir y souscrire. Cela permet de pouvoir avoir à coup sûr sa correspondance.
(Atelier BNP Paribas - 09/05/2006)