Les travailleurs indépendants, souvent moins chers que les employés traditionnels, constituent une main-d'œuvre qu'il ne faut pas négliger car les chiffres montrent qu'ils sont de plus en plus nombreux à séduire les grosses entreprises.

Le secteur des technologies est celui qui recrute le plus de freelancers

Les entreprises n'hésitent plus à faire appel aux sociétés de mise en relation pour trouver des travailleurs indépendants (ou freelancers) aux compétences spécifiques et moins coûteuses. Ainsi, le marché  du recrutement en ligne est appelé à croître à un rythme sans précédent si l'on en croit l'étude Online Talent Marketplace - Landscape Analysis menée par Talent Neuron. D'après l'enquête, le nombre total de travailleurs indépendants inscrits comme travaillant dans les entreprises qui ont fait appel à leurs compétences se situe autour de 5 à 6,5 millions jusqu'à ce jour. Talent Neuron a analysé plus de 30 marchés mondiaux faisant appel à des freelancers afin d'analyser les tendances dans l'externalisation des emplois en ligne. Il s'avère que les domaines où les demandes sont les plus pressantes sont la technologie, l'administration, le marketing, le multimedia et la rédaction.


Des arguments intéressants

Parmi les principales raisons pour lesquelles les entreprises adoptent ces méthodes de recrutement, l'on trouve entre autres la réduction des coûts sur les frais généraux et autres avantages des employés. Mais aussi l'accès sans limites géographiques à l'ensemble de une expertise ou des compétences spécifiques, ou encore un meilleur respect des échéances de la part des pigistes à l'inverse des employés. Talent Neuron estime que 40 à 45% des freelancers travaillent aux États-Unis – en particulier dans le domaine de la créativité et des technologies – tandis qu'environ 12 à 15% sont présents en Inde. De plus, ceux-ci sont plus favorisés par les clients des plus grosses entreprises mondiales. Le Canada possède quant à lui une communauté développée de talent dans le domaine de la rédaction.


Un marché sur la bonne voie

Les entreprises chinoises ou indiennes spécialisées dans la mise en relation de travailleurs indépendants avec des entreprises, possèdent des freelancers locaux qui diffusent des services à un prix plus compétitifs que ceux issus de pays développés. Ce type de marché devrait donc rapporter près de 2,5 milliards de dollars d'ici la fin de l'année 2012. L'expansion est telle que Talent Neuron estime que près de 10-15% de la main-d'œuvre totale sera issue des sociétés de mise en relation dans les années à venir. Fait intéressant à noter, plus de 55% des ou freelancers sont des femmes. Enfin, même si actuellement, la plupart des travails en freelance sont effectués dans les technologies, des compétences plus complexes sont en train d'émerger dans l'optimisation des moteurs de recherche, le développement des applications mobiles, le domaine juridique, la comptabilité, le management et la fabrication.

Rédigé par Kathleen Comte
Journaliste