Si les questions relatives à la gestion de ses finances, de son assurance ou de son investissement ne sont pas les plus attrayantes, le jeu mobile peut aider à s'y intéresser.

La sécurité financière d'un individu, elle aussi, se ludifie

Un individu sait-il vraiment s'il épargne suffisamment par rapport à ses revenus ? Si les assurances auxquelles il souscrit couvrent ses besoins ? Voire s'il n'investit pas de manière hasardeuse ? Pas suffisamment, à en juger par la dernière initiative de l'organisation d'assurance et de services financiers Northwestern Mutual. Celle-ci vient en effet de lancer Get Your Financial Security Score, un jeu mobile qui se veut être un outil d'évaluation de ces différents aspects de la vie financière d'un individu. Après avoir répondu à des questions, le service note le comportement de l'individu qui y joue. Et lui apporte quelques conseils de base. Le but étant évidemment d'approcher différemment et de manière ludique un consommateur afin de lui proposer ensuite les différentes offres à disposition. « Il y a un aspect intéressant dans le fait de laisser l'utilisateur découvrir, tester et donc comprendre sa propre attitude face aux risques financiers ou ses compétences en gestion de patrimoine » note sur le sujet Philippe Torres, directeur du conseil et de la stratégie numérique à L'Atelier.

Dix questions

Reste que le procédé n'est pas innovant : «passer par des stratégies ludiques existe depuis 2004 aux États-Unis et en France, mais fait toujours office d'innovation car n'apparaît pas encore comme un outil standard de la pédagogie financière». Pour y jouer, l'utilisateur doit se connecter au site mobile de Northwestern Mutual ou se connecter à sa page Facebook. Il y trouve alors le jeu qui l'invite à répondre à dix affirmations. Pour ce faire, il se voit proposer une sorte de jauge composée de dix réponses possibles allant de "je n'approuve pas" à "j'approuve", c'est-à-dire une évaluation sur une échelle de un à dix. Ces affirmations concernent la gestion de ses revenus et de ses dépenses ("j'ai un plan financier que je révise régulièrement", "je place au moins 15% de mes revenus en épargne", "quand j'ai un bonus au travail, j'aime tout dépenser"), son comportement vis-à-vis de l'investissement ("je n'investis qu'en fonction des dernières tendances", "mon approche d'investissement correspond à ma tolérance au risque"), ou encore son assurance ("si je décède/si je tombe malade, je suis certain que ma famille est financièrement en sécurité").

Des conseils et de la vente

A chaque réponse donnée, l'utilisateur se voit proposer un conseil, presque une règle de base de la gestion "en bon père de famille". Par exemple, le jeu lui rappelle que le premier pas de la bonne gestion financière et d'avoir un plan financier, ou qu'avoir de la discipline concernant l'épargne est un des réflexes les plus importants à avoir. Une fois les dix affirmations évaluées, celui-ci se voit accorder une note sur 100, et donc un profil, comme "vous êtes correct, mais vous pourriez faire mieux". C'est à ce moment qu'il faut prendre du recul, et considérer que les conseils peuvent aussi être qu'un individu n'est peut-être pas suffisamment assuré. Pour Philippe Torres, « C'est peut être moins la dimension ludique que la dimension pédagogique qui est importante dans cette démarche car l'utilisateur est piqué au vif et poussé à "améliorer sa performance"  ». Il existe également un intérêt commercial pour la banque puisque le jeu invite l'utilisateur à se mettre en contact avec un conseiller. Voire de se connecter directement avec Northwestern Mutual.