La mesure prise par Cisco aujourd’hui relève de l’émergence d’une nouvelle fonctionnalité des routeurs et des commutateurs, qui dirigent les paquets de données sur les réseaux : la détection des...

La mesure prise par Cisco aujourd’hui relève de l’émergence d’une nouvelle fonctionnalité des routeurs et des commutateurs, qui dirigent les paquets de données sur les réseaux : la détection des virus informatiques. L’équipementier a annoncé lundi l’intégration des technologies de TrendMicro à son logiciel de détection installé sur ses infrastructures réseaux. Ce nouvel accord élargit les relations déjà établies entre les deux sociétés, et vise à associer l’infrastructure réseau et les systèmes de sécurité Cisco aux technologies antivirus et vers de Trend Micro, ainsi qu’à ses services d’évaluation des vulnérabilités et de prévention des attaques en temps réel. Dans le cadre de ce nouvel accord, Cisco intégrera tout d’abord les signatures de Trend Micro à son logiciel Intrusion Detection System (IDS), déployé sur les routeurs Cisco à base IOS, les commutateurs Cisco Catalyst et ses dispositifs de sécurité réseau. Dans les phases suivantes, Cisco élargira davantage ses possibilités de prévention des menaces grâce à trois autres technologies de Trend Micro sous licence : « Vulnerability Assessment », pour l’isolation et la protection des attaques sur les machines les plus vulnérables ; « Outbreak Prevention », pour accélérer la détection des vers et virus réseau, et faciliter le contrôle des attaques, et enfin « Damage Clean-up », qui permettra d’évaluer et de réparer automatiquement les systèmes infectés.(Atelier groupe BNP Paribas - 08/06/2004)