Les pharmacies en ligne : voilà déjà quelques années que le sujet est d’actualité, certains allant jusqu’à prédire une avancée phénoménale d’Internet sur le segment pharmaceutique. Voici une...

Les pharmacies en ligne : voilà déjà quelques années que le sujet est d'actualité, certains allant jusqu'à prédire une avancée phénoménale d'Internet sur le segment pharmaceutique. Voici une étude qui devrait en décontenancer plus d'un : Le cabinet Pew Internet Project a établi que sur 2200 patients américains interrogés, 4 % seulement ont déjà acheté des médicaments en ligne.

75 % d'entre eux ont commandé sur Internet pour traiter des maladies dites chroniques : les plus citées sont notamment l'arthrite, une forte pression sanguine et autres. Les 25 % restants ont eux commandé des médicaments pour perdre du poids, améliorer leur performance sexuelle, etc.

Le spam vantant l'achat de médicaments en ligne n'est donc pas très efficace, puisque l'on peut gager que presque tous les internautes ont déjà reçu des courriers indésirables vantant les bienfaits de tel ou tel remède. Le Viagra, par exemple : 63 % des internautes interrogées par le Pew Internet Project ont affirmé qu'ils avaient déjà reçu par email de la publicité pour le Viagra, le médicament du laboratoire Pfizer.

Pour quelle raison sont-ils si peu nombreux à acheter des médicaments en ligne, alors qu'il est désormais avéré que les internautes aiment rechercher des informations de santé sur le web ? Simplement parce qu'ils n'ont pas confiance dans les pharmacies en ligne. Plus de 60 % des internautes interrogés ont ainsi expliqué qu'ils avaient moins confiance dans les médicaments vendus en ligne que dans ceux distribués par les pharmacies près de chez eux.

Lire aussi :

Achat de Viagra sur Internet : méfiance ! 30 septembre 2004

La consultation médicale en ligne ne fait pas recette 15 avril 2004

(Atelier groupe BNP Paribas - 11/10/2004)