A partir de novembre, SFR proposera une offre de communications mobiles couplée Edge-3G. SFR est un fervent défenseur du réseau 3G. L'opérateur avait lancé une campagne de matraquage publicitaire...

A partir de novembre, SFR proposera une offre de communications mobiles couplée Edge-3G. SFR est un fervent défenseur du réseau 3G. L'opérateur avait lancé une campagne de matraquage publicitaire pour promouvoir la 3G et atteindre les 500 000 abonnés à la fin de l'année.

Selon la Tribune, la filiale de Vivendi Universal et de Vodafone ne lancera pas d'offre exclusivement 3G. La vitesse de connexion permise par le réseau Edge est inférieure à celle que permet le réseau 3G mais Edge couvre 9 % de plus de Français que la 3G.

En outre, Edge se base sur le réseau actuel qui doit seulement être mis à jour, contrairement à la 3G. Cela permet donc à l'opérateur de couvrir une plus grosse partie de la population en attendant l'avènement du réseau 3G+ d'ici fin 2006. Le futur réseau, fondé sur une technologie HSDPA, devrait permettre des débits plus élevés et des tarifs plus avantageux pour les consommateurs.

"Ce n'est pas un revirement stratégique, nous restons focalisés sur la 3G mais nous avons voulu répondre à une demande de nos clients entreprise qui voulaient une technologie plus performante que le GPRS dans les zones non couvertes par la 3G", a déclaré une représentante de SFR à La Tribune.
SFR ne se rallie cependant pas à la stratégie de ses concurrents Bouygues Telecom et Orange qui misent uniquement sur Edge puisque l'opérateur réaffirme sa stratégie 3G en poursuivant le déploiement de ce réseau.

(Atelier groupe BNP Paribas- 05/10/2005)