Au Royaume-Uni, Shell proposera à ses clients dès avril prochain de payer leur essence depuis leur smartphone par le biais de l'application PayPal pour une expérience consommateur améliorée.

Shell installe le paiement mobile dans les stations-service

Le paiement sur support mobile arrive pour simplifier la vie des clients des pompes à essence. L'époque où il fallait que l'automobiliste se rende dans la boutique de la station-essence pour payer pourrait être révolue. Shell s'est en effet allié à PayPal pour proposer un système de paiement mobile via une application et ainsi optimiser l'expérience consommateur. Le concept est simple : Il suffit au conducteur de se garer devant une pompe à essence libre, de sélectionner ladite pompe à travers l'application Shell Motorist, ou l'appli PayPal directement ce qui provoque l’activation de celle-ci. Une fois le remplissage effectué, fin de l’opération, l'automobiliste peut quitter les lieux, une notification avec un reçu apparaît instantanément sur son smartphone signifiant la validation du paiement.

Shell simplifie la vie de ses clients.

Shell propose de rendre l'expérience consommateur simplifiée en introduisant le paiement mobile dans les stations service. 1000 stations au Royaume Uni font partie de la phase de lancement. 

En 2013, déjà, Shell développait une version pilote convaincante, une expérience qui a poussé la compagnie pétrolière à se lancer. En avril 2015, 1000 stations-service au Royaume Uni permettront aux membres du Shell Drivers' Club de tester la solution, laquelle deviendra accessible à tous les automobilistes britanniques plus tard dans l'année. « Nous sommes engagés à fournir un service rapide, sûr et sécurisé », explique Michael Hominick, responsable Marketing chez Shell UK.

S'associer à PayPal, chef de fil du paiement dématérialisé dont l'ex-président, Scott Thompson, prédisait il y a 4 ans la fin du portefeuille physique en 2015, est un réel atout pour Shell. En 2014, PayPal annonçait avoir choisi le Royaume-Uni et son taux de pénétration du smartphone de 80% comme point d'entrée en Europe pour le lancement de son application de paiement mobile. C'est en effet le deuxième plus gros marché en dehors des États-Unis pour l'entreprise américaine de service de paiement. A l'heure actuelle, plus de 8000 magasins et restaurants au Royaume-Uni acceptent l'application PayPal et le nombre d'utilisateurs britanniques actifs avoisinerait les 19 millions.

La perception du paiement mobile dans le monde

                                           La perception du paiement mobile dans le monde

L'adoption du paiement mobile s'établit certes plus lentement en Europe qu'aux États-Unis comme le relève une synthèse effectuée par Omlis. En 2014, les achats via mobile ont représenté 17% des transactions aux États-Unis contre 12,4% en Europe. Mais dans le cas des transactions à la pompe à essence, le paiement mobile pourrait réellement offrir une expérience consommateur accélérée et moins contraignante, ce qui pourrait stimuler l'adoption comme le relève Rob Harper, directeur du commerce mobile chez PayPal. « Nous avons toujours cru en l'idée que les gens utiliseraient leur mobile pour payer s'ils y voyaient un réel avantage ».

Rédigé par Pauline Canteneur