Selon la troisième enquête "Internet-trak" réalisée en avril et mai 1999, publiée mardi, menée par le britannique NOP pour l'éditeur Ziff Davis, Dell et Intel, le nombre de Français ayant utilisé In...

Selon la troisième enquête "Internet-trak" réalisée en avril et mai 1999, publiée mardi, menée par le britannique NOP pour l'éditeur Ziff Davis, Dell et Intel, le nombre de Français ayant utilisé Internet s'élève désormais à 5,37 millions, représentant 12 % des Français de plus de 18 ans, soit une progression de 45 % en six mois. L'Allemagne (9,8 millions) et la Grande-Bretagne (7,3 millions) demeurent toutefois en tête en nombre d'utilisateurs. 42 % accèdent à Internet depuis leur domicile (55 % en Allemagne, 59 % en Grande-Bretagne), 31 % à partir de leur lieu de travail (40 % en Allemagne, 37 % en Grande-Bretagne). 58 % des 14 ans et plus accèdent à Internet au moins une fois par semaine, contre 66 % en Allemagne et 73 % en Grande-Bretagne. 73 % des internautes sont des hommes en France et en Allemagne, contre 61 % en Grande-Bretagne. Rappelons qu'aux Etats-Unis, les femmes représentent 48 % des utilisateurs. 49 % des internaute avouent des compétences "moyennes" en informatique, contre 33 % "d'avancés" et 7 % "d'experts". L'internaute français est jeune. 71 % ont moins de 34 ans. 460 000 surfeurs, soit 13 % des internautes ont entre 14 et 17 ans, contre 11 % en Allemagne et 10 % en Grande-Bretagne. 42 % des internautes français sont des étudiants, contre 35 % en Allemagne et 37 % en Grande-Bretagne. En Allemagne et en Grande-Bretagne, les salariés sont plus nombreux (53 % dans les deux cas) qu'en France (42 %). 12 % des internautes britanniques sont sans emploi, contre 11 % des Français et 6 % des Allemands. 66 % des utilisateurs s'informent sur des produits ou des services, 52 % sur l'actualité, 31 % sur la météo ou les programmes télé. 48 % y téléchargent des logiciels, 45 % recherchent des produits au meilleur prix, 38 % y écoutent de la musique, 35 % discutent en ligne. 36 % des internautes français ont effectué un achat sur Internet, soit environ 2,2 millions de personnes. Ils sont 48 % au Royaume-Uni (4 millions) et 57 % en Allemagne (6,2 millions). Mais 22 % seulement des Français ont commandé et payé en ligne, contre 39 % pour les Allemands et 42 % pour les Britanniques. Les différences avec le Minitel apparaissent de manière évidente. 25 % des français ont acheté des voyages touristiques, contre 22 % via le Minitel, 18 % des produits informatiques (2 % par Minitel), 14 % des disques compacts (2 %) et 10 % des livres (3 %). Toutefois, ces cyberconsommateurs s'informent la plupart du temps et vont ensuite dans un magasin ou téléphonent. La sécurité des paiements et la facilité d'utilisation sont toujours les principaux freins. (Dépêche Reuters du 29/06 - Information ZDNet France du 30/06 parues dans Yahoo ! France - Les Echos - Le Parisien - La Tribune - 30/06/1999)