C'est officiel, eBay rachète Skype. Les rumeurs qui couraient la semaine dernière se confirment : le leader des enchères en ligne obtient Skype aux dépens de Yahoo ou News Corp, eux aussi...

C'est officiel, eBay rachète Skype. Les rumeurs qui couraient la semaine dernière se confirment : le leader des enchères en ligne obtient Skype aux dépens de Yahoo ou News Corp, eux aussi intéressés par la firme luxembourgeoise.

La transaction se fera sur la base de 2,6 milliards de dollars et pourra atteindre 4,1 milliards de dollars suivant les résultats obtenus par Skype au cours des prochaines années.

EBay, qui a déjà entamé la diversification de son activité après avoir constaté que son marché d'origine est mature, réalise la plus grosse opération de croissance externe.

Les utilisateurs de eBay (157 millions) vont profiter de nouveaux services. Les synergies permises par une telle acquisition sont nombreuses. eBay a notamment les moyens de révolutionner son marché initial en donnant la possibilité aux clients de poser des questions par Skype aux vendeurs. Le commerce en serait facilité, ce qui signifierait une hausse de la croissance de eBay.

Le géant du commerce en ligne cherche des leviers de croissance qui complèteraient son activité principale mais elle profitera aussi des possibilités offertes par Skype. La firme a une actualité prometteuse comme le montrent les deux contrats signés la semaine dernière (création d'une filiale en Chine avec Tom online et accord avec un opérateur de téléphonie allemand).

EBay avait déjà acheté le comparateur de prix shopping.com ou encore une part de craigslist, le numéro un des petites annonces. La firme pourrait maintenant adapter la technologie de Skype aux besoins de ses utilisateurs.

(Atelier groupe BNP Paribas- 12/09/2005)