En intégrant une usine de méthanisation à son système de traitement des eaux usées, Chicago serait capable de compenser en grande partie sa consommation, et sa facture, énergétique.

Smart City : Chicago développe un réseau d’assainissement intelligent

Chicago souhaite créer de l’énergie à partir de ses eaux usées. Chaque jour, ce sont environ 4,5 milliards de litres qui circulent dans les tuyaux du réseau d’assainissement du district, l’usine de traitement d’eau la plus vaste au monde. Et l’énergie nécessaire au fonctionnement du système est plus que conséquente. Or, compenser complètement la consommation d’électricité de la municipalité fait partie des objectifs d’ici 2023 des ingénieurs du Metropolitan Water Reclamation District (MWRD) de Chicago, un élan motivé par le montant quelque peu exorbitant de la facture d’électricité : 50 millions de dollars.

L'usine Calumet aux abords de Chicago

L'usine Calumet aux abords de Chicago où le MWRD va développer le système de méthanisation (Crédits MWRD)

Pour cela, Chicago planifie d’investir 10 millions de dollars pour se doter d’un système combinant le réseau d’assainissement des eaux usées et une usine de méthanisation dans le but de créer de l’énergie à partir de la matière organique des eaux usées, énergie ensuite réinjectée dans le réseau électrique public. Les biosolides issus du procédé, sous la forme de compost sec, seront réutilisés pour l’entretien des espaces verts et en tant qu’engrais naturel pour les fermes alentours. Un projet pilote, qui, s’il se révèlait viable et était donc étendu à plusieurs stations de traitement des eaux, pourrait permettre de générer jusqu’à ¾ du besoin en électricité du district.

De la même manière que le transformateur portatif HORSE, cette initiative prend le parti de maximiser les ressources des villes pour en faire de véritables smart cities.

Rédigé par Pauline Canteneur