Pour réduire la surconsommation des batteries de smartphones pendant le téléchargement de contenu effectués par des mobiles aux alentours, SleepWell instaure des moments de veille de l’appareil. 

Smartphone : l’optimisation de la batterie passe par des moments de veille 

 

Comment optimiser la batterie d’un smartphone, particulièrement sollicitée par les réseaux Wi-Fi environnants? C’est la question à laquelle a souhaité répondre Justin Manweiler, doctorant en informatique de l’université américaine de Duke. Il semblerait en effet que lorsqu’un smartphone télécharge du contenu, les mobiles aux alentours soient également sollicités par les réseaux Wi-Fi, même si ces derniers ne téléchargent rien. Ces sollicitations ont non seulement pour effet de consommer inutilement l’énergie de la batterie, mais aussi de réduire l’efficacité de téléchargement du smartphone qui lui, est en plein téléchargement. Pour répondre à ce problème, Justin Manweiler a développé « SleepWell », une solution qui permet à un mobile de se mettre en veille lorsqu’un appareil voisin est en train de télécharger du contenu. 
 

Durée de vie multipliée par deux

 
Et ce qui est intéressant dans cette solution, c’est que contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette mise en veille s’effectue sans que l’utilisateur ne s’en rende compte. Ce dernier peut toujours utiliser son mobile comme bon lui semble. L’idée est donc de favoriser les requêtes d’information et les allers-retours vers la tour cellulaire nécessaires au téléchargement, sans qu’elles ne sollicitent pour autant la batterie des mobiles aux alentours qui eux, ne téléchargent pas forcément de contenu. Une solution qui permet de multiplier par deux la durée de vie de la batterie et qui évite la saturation du réseau. En conséquence,  le téléchargement se fait aussi de manière plus rapide. 
 

Adapter les flux aux heures de pointe

 
Le doctorant est parti du principe que le Wi-Fi est la source principale de consommation d’énergie d’un smartphone. L’énergie est plus particulièrement sollicitée lorsque des connections Wi-Fi gravitent dans l’environnement. Par exemple, le téléchargement d’une musique à Manhattan va causer une consommation énergétique du mobile bien plus élevée que le téléchargement de ce même contenu dans un endroit isolé. Pour développer ce système, le chercheur s’est donc inspiré des flux de consommation présents dans une ville. Selon les heures de la journée, et les heures de travail, les mobinautes téléchargent du contenu selon les mêmes tranches horaires et le réseau se retrouve saturé. Des modifications des flux, en fonction des heures de pointe,  pourraient ainsi rendre le réseau plus disponible. A noter que le système SleepWell a été testé au cours de téléchargements sur YouTube, Pandora, FTP et Internet Radio.