Le succès croissant des ordiphones participe à la bonne santé de l'industrie de la téléphonie mobile. Une situation qui profite aux constructeurs occidentaux, mais plus seulement.

Les smartphones stimulent le marché mondial du mobile

Le marché mondial des téléphones portables a connu une croissance de près de 18 % au dernier trimestre 2010, en grande partie grâce aux smartphones, d’après des chiffres d’IDC. Le cabinet explique que plus de 400 millions de téléphones ont été expédiés à travers le monde entre octobre et décembre 2010, soit 60 millions de plus qu’à la même période, l’année précédente. Une situation qui redonne de l’air à l’industrie après une année 2009 plus morose. Le marché de la téléphonie avait en effet connu une croissance négative d’un peu moins de 2 %. “Le marché de la téléphonie a le vent en poupe”, explique un analyste. “Les utilisateurs de téléphone portable sont avides de remplacer leur vieux téléphone contre un appareil capable de gérer le transfert de données”.

Android favorise le développement des smartphones low-cost

En conséquence, les fabricants concentrés sur ce marché comme Apple, Nokia ou Samsung tirent leur épingle du jeu. Mais pas seulement. Les fabricants des pays émergents commencent eux aussi à s’imposer mondialement. L’entreprise chinoise ZTE, qui évolue principalement sur le segment des téléphones d’entrée de gamme dans les pays émergents, se place ainsi pour la première fois en quatrième position du classement réalisé par IDC, juste devant Apple. Si le constructeur asiatique est bien positionné en Afrique et en Amérique Latine, les analystes d’IDC notent qu’il commence également à percer dans les marchés occidentaux, notamment aux Etats-Unis, et au Japon. Ce, grâce au développement d’une ligne de smartphones fonctionnant sous Android.

Une situation qui devrait perdurer en 2011

Le système d’exploitation open source de Google a en effet permis le développement de nombreux ordiphones à bas coût qui connaissent un succès grandissant en Asie-Pacifique, en Europe Centrale, au Moyen Orient ou encore en Afrique. Les smartphones plus haut de gamme produits par Apple, Samsung ou HTC ont également été bien accueillis en Asie, et en particulier en Corée du Sud. Le pays a absorbé à lui seul deux tiers des smartphones expédiés dans la région au dernier trimestre 2010 d’après IDC. Globalement, la situation devrait rester positive dans les années à venir et le cabinet prévoit une croissance de près de 50 % du marché des ordiphones pour l’année 2011.