numérique. Fondée en 1838 par Honoré de Balzac, Victor Hugo, Alexandre Dumas et Georges Sand, la Société des Gens de Lettres a institutionnalisé depuis trente ans un service de dépôt d'oeuvres, vi...

numérique. Fondée en 1838 par Honoré de Balzac, Victor Hugo, Alexandre Dumas et Georges Sand, la Société des Gens de Lettres a institutionnalisé depuis trente ans un service de dépôt d'oeuvres, visant à prouver l'antériorité en cas de plagiat. Avec son nouveau service en ligne CLEO, la SGDL garantit aujourd'hui aux auteurs une date de création de nature à prouver l'antériorité de leurs oeuvres, via Internet par un système d'empreinte numérique, sans transfert de données et en mode sécurisé. Tous les auteurs travaillant sur ordinateur ou via l'Internet sont concernés par ce nouveau service, quel que soit le format de leur création : textes, plans, chiffres, sons, images. Les créateurs de sites Internet, de musique électronique, d'arts graphiques, de logiciels, toute création évolutive réclamant des protections régulières, sont particulièrement intéressés par CLEO. Ni CLEO, si la SGDL ne conserve le fichier à protéger. Seule son empreinte est archivée par la SGDL. CLEO propose le téléchargement du logiciel Cyberclé, permettant de créer l'empreinte de l'oeuvre à protéger. Cette empreinte spécifique est composée de 52 signes au total. Cyberclé utilise la norme fédérale américaine SHA 1, norme de référence pour effectuer les calculs complexes nécessaires à la création de l'empreinte. L'empreinte générée par Cyberclé ne permettant pas de restituer l'oeuvre, l'auteur doit conserver impérativement sa création sur un support numérique, sans y apporter aucun changement, qu'il s'agisse d'une virgule ou d'un espace. En effet, au moindre changement, l'empreinte ne correspondra plus et l'oeuvre ne sera plus protégée. Une fois connecté au site CLEO (http://www.cleo-sgdl.com), un auteur peut générer une empreinte en quelques minutes. La date et l'heure d'enregistrement de l'oeuvre sont déterminées par le paiement effectif effectué exclusivement par carte bancaire. Le dépôt d'empreinte numérique d'une oeuvre coûte 60 F pour un an. Prochainement un système d'abonnement sera proposé. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 04/08/2000)