Les SSII et autres sociétés du secteur ont en général amélioré leurs chiffres d’affaires au cours du premier semestre 1998. Cette tendance confirme à la fois l’augmentation constatée des dépenses d’...

Les SSII et autres sociétés du secteur ont en général amélioré leurs chiffres d’affaires au cours du premier semestre 1998. Cette tendance confirme à la fois l’augmentation constatée des dépenses d’investissement des entreprises et les besoins nouveaux liés au développement des réseaux Internet et Intranet ainsi qu’aux préparatifs pour les passages à l’euro comme à l’an 2000. Voici quelques chiffres de sociétés ayant publié leur chiffre d’affaires du semestre:

Sopra: spécialisé dans les progiciles, le groupe français a réalisé un chiffre d’affaires au premier semestre de 871 millions de F, en hausse de 35 %. Ce chiffre inclut l’activité de Sopra-DPC acquise fin 1997. A périmètre comparable, la hausse s’élève à 27,2 %. Tout en précisant que la croissance des ventes a été réalisée, en intégration de systèmes et en progiciels, en France et à l’International, le groupe affirme que cette croissance “confirme les prévisions 1998 et la perspective d’une forte hausse du résultat net consolidé et du résultat net par action”.

Unilog: cette société de conseil et ingénierie informatique a réalisé au premier semestre un chiffre d’affaires consolidé hors taxes de 718,962 millions de F, en hausse de 32,54 % (542,449 millions de F pour la même période l’an passé).

Sogeris: le chiffre d’affaires consolidé hors taxes réalisé par cette société de services informatiques au premier semestre s’élève à 54,608 millions de F, soit une hausse légère de 1,84 % (53,618 millions l’an passé).

Prologue Software: le chiffre d’affaires consolidé réalisé par cet éditeur français de logiciels atteint 56,316 millions de F, soit une hausse de 37 % par rapport à l’an passé (41,232 millions).

Olitec: leader français du modem, le groupe Olitec a enregistré un chiffre d’affaires au premier semestre de 102,036 millions de F, contre 78,405 millions un an auparavant, soit une progression de 31,4 %. (L’Agefi 13/08/1998)