La société Ebay est à l'origine d'un mouvement entrepreunarial qu'elle n'avait certainement pas prévu : des entreprises se créent pour servir d'intermédiaires entre le site de ventes aux enchères...

La société Ebay est à l’origine d’un mouvement entrepreunarial qu’elle n’avait certainement pas prévu : des entreprises se créent pour servir d’intermédiaires entre le site de ventes aux enchères d’Ebay et des particuliers désireux de vendre des objets personnels. Leurs revenus sont issus des pourcentages qu’elles demandent sur le prix des objets vendus sur le site, tout simplement.

L’intérêt pour les particuliers est d’atteindre un plus large public que dans un dépôt vente et donc d’avoir une chance de vendre plus cher un objet sur Internet, outil qu’ils ne connaissent pas ou ne maîtrisent pas bien. Pour Ebay, ces intermédiaires sont une véritable aubaine : ils permettent au site d’enchères de gagner des clients considérés comme intouchables pour lui au départ : les non-internautes.

Certains particuliers qui pourtant connaissent le web et en font fréquemment l’usage ont également recours à ces intermédiaires, qui peuvent prendre de meilleures photographies de leurs objets, les mettre en valeur sur le site et qui gèrent du début à la fin le processus d’enchères (de la description de l’objet à la vente et à l’expédition à l’acheteur).

Quant aux intermédiaires eux mêmes ils semblent trouver leur compte à cette organisation. AuctionDrop, par exemple, qui a ouvert son premier magasin en mars 2003, a déjà vendu pour 1,6 million de dollars d’objets et compte être rentable en 2005. D’autres magasins vendent déjà leurs premières franchises ! Quant aux responsables d’Ebay, ils déclarent n’avoir pour l’instant pas l’intention d’ouvrir de magasins de ce genre.

( Atelier groupe BNP Paribas –20/01/2004)