L'un des acteurs importants de l'Internet, le groupe japonais Softbank vient d'annoncer la création de trois nouveaux fonds de capital-risque, d'un montant total d'environ 1,58 milliard d'euros, e...

L'un des acteurs importants de l'Internet, le groupe japonais Softbank vient d'annoncer la création de trois nouveaux fonds de capital-risque, d'un montant total d'environ 1,58 milliard d'euros, et de deux nouvelles sociétés sur le web. Détenant en particulier une participation de 28 % dans le capital de Yahoo, Softbank va ainsi fonder aux Etats-Unis deux fonds de capital-risque d'une valeur globale de 1,2 milliard de dollars (923 millions d'euros) et de 600 millions de dollars (582 millions d'euros), dans lesquels il investira en propre 750 millions de dollars. Un troisième fonds, d'une valeur de 10 milliards de yens (79,5 millions d'euros environ), sera lancé au Japon, dans lequel Softbank investira 1 milliard de yens. Ces trois fonds investiront dans des "start-up". Softbank espère passer de 100 sociétés contrôlées actuellement à 250 dans trois ans. Toutes ses activités seraient regroupées à compter du 1er octobre sous un holding commun. Le groupe a également annoncé la création de deux sociétés sur Internet destinées au marché japonais. Détenue à 52,5 % par Softbank et notamment par les géants des jeux Bandaï et Tomy (2,5 % chacun), "e-Shopping Toys", la première, permettra de commander des jouets en ligne. Softbank a également annoncé, en partenariat avec Microsoft, le lancement d'un service de conseils financiers personnalisés aux clients japonais, Responsable du développement international de Softbank, Jessy Parker, avertit "Softbank a concentré sa stratégie d'investissements principalement sur le Japon et sur le marché américain. Mais Internet est un marché global et nous allons investir en Europe dans un avenir proche". (Le Figaro - 25/06/1999)