La société SoftKinetic implémente une série d'applications permettant aux automobilistes d'effectuer un large champ d'action du revers de la main, tout en restant concentrés sur la route.

SoftKinectic introduit la reconnaissance gestuelle dans le secteur automobile

La reconnaissance gestuelle est un des plus importants fantasmes de la psyché commune : d'un simple mouvement de la main, il serait ainsi possible de lancer n'importe quelle application ou action au sein d'un écosystème d'objets connectés. En est-on cependant encore au stade de l’imaginaire ? Il semble que non, et à l'image de la solution développée par Softkinetic, la reconnaissance gestuelle semble, sans mauvais jeu de mot, à portée de main. La société spécialisée dans les systèmes de reconnaissance 3D a ainsi cherché à étendre l'application des solutions de commandes gestuelles, délaissant le secteur spécialisé des jeux vidéos pour s'intéresser au marché de masse que représente l'automobile.

CES 2014

A l'occasion du CES 2014 qui se déroulait à Las Vegas, SoftKinetic et Freescale ont ainsi dévoilé leur solution automobile de reconnaissance gestuelle. Une simple caméra posée et connectée au tableau de bord permet ainsi de reconnaître directement un large champ de gestes de l'utilisateur. Cette solution, développée pour fonctionner avec la plupart des caméras 3D présentes sur le marché, reconnaît ainsi aussi bien les mouvement des doigts ou de la main que les mouvements plus larges du corps. "Les solutions d'infotainment automobile ont été des succès dès leur lancement, mais les consommateurs sont désormais prêts pour quelque chose de plus intuitif et de moins distrayant." explique Michel Tombroff, PDG de SoftKinetic. Celui-ci explique ainsi que "Nous sommes confiants dans le fait que la technologie de reconnaissance 3D va devenir un outil crucial de l'expérience automobile, offrant aussi bien la possibilité de contrôler et d'observer les comportements du conducteur qu'une meilleure connaissance de l'environnement pour l'utilisateur, comme la demande croissante semble le montrer." La solution développée pourrait ainsi se décliner dans de nombreuses applications, changer la station radio d'un claquement de doigt, ouvrir une porte sans clé, vérifier l'évolution du trafic ou définir une destination sur son GPS.

Une demande qui s'intensifie

"On attend du marché de la reconnaissance gestuelle et de l'infotainment automobile qu'il croisse extrêmement rapidement dans les années à venir." explique Stirling Adelhelm, investment banking associate de GP Bullhound. De fait, cette solution, en permettant au conducteur de rester en place, sans se pencher ni détourner son regard de la route, offre aussi bien une dimension ludique aux actions effectuées qu'une sécurité routière renforcée. Avec une informatique embarquée de plus en plus importante au sein des véhicules, l'outil de reconnaissance gestuelle pourrait ainsi s'adapter, par le biais d'un lexique gestuelle étendu, à de très nombreuses actions. Stirling Adelhelm continue ainsi "La technologie gestuelle offre un moyen plus naturel de communication entre le conducteur et la voiture."

Rédigé par Quentin Capelle
Journaliste