électronique, enregistre une croissance de 31 % de son chiffre d'affaires. L'exercice 1997 clos le 29 août s'est achevé sur un chiffre d'affaires de 3,7 milliards de dollars (+ 31 %) et un bénéfice...

électronique, enregistre une croissance de 31 % de son chiffre d'affaires. L'exercice 1997 clos le 29 août s'est achevé sur un chiffre d'affaires de 3,7 milliards de dollars (+ 31 %) et un bénéfice net de 158 millions de dollars (+ 38 %). Ces bons résultats proviennent non seulement du recours de plus en plus souvent à la sous-traitance par les grands de l'électronique, de l'informatique et des télécommunications, mais également de la multiplication des unités de production de Solectron dans le monde. En février, la société américaine a effectivement ouvert un nouveau site de production en Chine, en avril un autre au Mexique. Par ailleurs un important accord avec Ericsson a été conclu pour la reprise de l'usine brésilienne du constructeur suédois. Ayant parmi sa clientèle des sociétés comme Apple, Sun, Hewlett-Packard, Solectron dispose actuellement d'une quinzaine d'implantations industrielles dans le monde. Elle vient d'ouvrir une direction générale pour l'ensemble de ses activités dans la zone Asie-Pacifique à Taiwan. En revanche, au cours de l'exercice 1997, sa filiale française a affiché un chiffre d'affaires de 1,2 milliard de F en recul de 12 % "Nous avons eu des difficultés à développer suffisamment notre activité hors IBM au cours du premier semestre, mais nous avons à présent infléchi la tendance". Solectron France espère réaliser pour l'exercice en cours un chiffre d'affaires de plus de 1,8 milliard de F (le même niveau qu'il y a trois ans), soit une progression de 50 à 60 %. Alors qu'il y a trois ans, Solectron France réalisait 95 % de son chiffre d'affaires avec IBM, au cours du dernier exercice, ce pourcentage est passé à 25 % pour ne plus représenter à l'avenir que 12 à 15 % selon son président. (Les Echos - 10/10/1997)