Poursuivie par de nombreux consommateurs mécontents ainsi que par certains Etats comme le Texas ou la Californie au sujet de sa protection anti-copie XCP, la maison de disque Sony BMG souhaite...

Poursuivie par de nombreux consommateurs mécontents ainsi que par certains Etats comme le Texas ou la Californie au sujet de sa protection anti-copie XCP, la maison de disque Sony BMG souhaite résoudre le conflit à l'amiable et propose de dédommager les victimes de son système anti-copie.

Chacun des 2,1 millions d'acquéreurs américains des albums concernés par cette protection pour le moins litigieuse qui, sous prétexte d'empêcher la copie du CD, ouvrait des brèches de sécurité dans le système d'exploitation Windows ( lire l'article ), se verra donc proposer le téléchargement d'un album au choix dans le catalogue Sony BMG accompagné d'une indemnisation de 7,5 dollars, ou le téléchargement de trois albums complets.

Aux termes de l'accord proposé par Sony BMG, qui doit encore obtenir l'accord des juges new-yorkais en charge de l'affaire, la maison de disque s'engage également à publier correctifs et utilitaires pour combler les failles de sécurité et désinstaller la protection XCP.

Sony BMG espère ainsi éviter les actions collectives ( class action ) de consommateurs mécontents devant les tribunaux. L'affaire est cependant loin d'être résolue : plus de deux millions des CD concernés ont été vendus à l'extérieur des Etats-Unis, et l'accord passé entre Sony et les associations de consommateurs ne résout en rien les plaintes déposées par la Californie et le Texas.

  (Atelier groupe BNP Paribas - 02/01/2006)