Nous sommes entrés dans l'ère du téléphone - couteau suisse : un combiné dont la première destination est de passer des communications téléphoniques est aujourd'hui capable de prendre des photographies numériques ...

Nous sommes entrés dans l'ère du téléphone - couteau suisse : un combiné dont la première destination est de passer des communications téléphoniques est aujourd'hui capable de prendre des photographies numériques, de servir de réveille-matin, de surfer sur Internet, de voir des vidéos et d'écouter de la musique.

Pour rendre cette dernière application disponible sur ses appareils, la coentreprise Sony Ericsson vient de lancer un tout nouveau mobile : le W800, qui porte la célèbre marque Walkman. Lancé par Sony il y a vingt-cinq ans, le Walkman devrait permettre à Sony Ericsson de capitaliser sur ce nom de marque devenu nom générique avec le succès des années.

S'il existe déjà des téléphones proposant la fonctionnalité de baladeur numérique, le W 800 impose une nouvelle vision de la musique mobile. La coentreprise prévoit de faire évoluer son combiné vers une compatibilité avec le format AAC, cher à Apple ! Et pour s'affranchir des limites techniques, Sony Ericsson a pensé à doter son dernier né d'une autonomie, en écoute musicale, de 30 heures... Et annonce déjà que le W 800 pourra contenir jusqu'à 150 titres, soit beaucoup moins qu'un iPod mais beaucoup plus que les téléphones portables qui incluent d'ores et déjà cette fonctionnalité.

Seule limite de ce nouveau combiné : pour l'instant, il ne peut enregistrer que des morceaux contenus sur un CD, via un ordinateur (PC ou Mac) et ne peut se connecter à des sites de téléchargement légal comme l'iTunes Music Store ou Sony Connect.
(Atelier groupe BNP Paribas - 02/03/2005)