semestre (terminé au 30 septembre) de l'exercice fiscal 1997-1998, s'est terminé par un chiffre d'affaires de 1.638 milliards de yens (79,3 milliards de F), en hausse de 20 % et un bénéfice net de 5...

semestre (terminé au 30 septembre) de l'exercice fiscal 1997-1998, s'est terminé par un chiffre d'affaires de 1.638 milliards de yens (79,3 milliards de F), en hausse de 20 % et un bénéfice net de 56 milliards de yens (2,71 milliards de F) soit une progression de 62 %. Tous les segments de produits du secteur électronique augmentent, comme le matériel vidéo (+ 8,3 %) tiré par les caméscopes numériques (2 millions d'unités), les équipements audio (+ 10,2 %) grâce au mini-disc dont les ventes démarrent enfin. L'activité loisir poursuit son redressement avec des recettes de 314 milliards de yens en progression de 42,2 %, de même que le cinéma qui croît de 58,9 % à 301 milliards de yens grâce aux succès des films Men in Black, Air Force One et le Mariage de mon meilleur ami. La dépréciation du yen contribue également à ces bons résultats. Selon le cabinet d'études GFK, le groupe atteint en Europe près de 20 % de parts de marché. Avec 42,6 % de parts de marché, Sony est numéro un sur les caméscopes, sur la hifi (15,2 %), sur les autoradios (22 %) et sur l'audioportable (28 %). Avec 15,7 % de parts de marché sur les téléviseurs, Sony arrive en seconde position derrière Philips. Sur l'ensemble de l'exercice, Sony s'apprête à réaliser un nouveau bénéfice record avant impôts de 400 milliards de yens (19 milliards de F), soit une hausse de 28 % et un chiffre d'affaires de 6 300 milliards de yens en progression de 11 %. (La Tribune - L'Agefi - Les Echos - Le Figaro - 31/10/1997)