La société de conseil en communication Hopscotch et le spécialiste français des études en ligne TN Sofres Interactive ont mis en place un observatoire pour identifier et analyser les sources d’info...

La société de conseil en communication Hopscotch et le spécialiste français des études en ligne TN Sofres Interactive ont mis en place un observatoire pour identifier et analyser les sources d’information des internautes ainsi que leur évolution. Rappelons que les internautes sont jeunes (52 % ont moins de 35 ans), des hommes (61 %), étudiants et PCS+ (42 % de PCS+, 18 % d’étudiants). Près de la moitié d’entre eux se connectent tous les jours ou presque et utilisent Internet depuis 2 ans ou plus. 54 % d’entre eux ont déjà acheté une ou plusieurs fois sur le net. Pour 89 % des internautes interrogés, Internet est un support régulier d’information. 49 % utilisent pour cela les moteurs et portails généralistes. Pour s’informer, 71 % consultent également la presse écrite, 70 % la télévision, 70 % la radio, et 62 % évoquent le bouche à oreille. 23 % des internautes consultent les sites de médias. Les habitués de la presse spécialisée consultent beaucoup les sites Internet équivalents. 48 % des lecteurs de magazines culturels surfent ainsi sur les sites culturels, contre 12 % pour l’ensemble des internautes, de même pour le sport (47 % contre 12 %), la nature et le tourisme (43 % contre 9 %), l’économie et la finance (40 % contre 10 %). Selon cette étude, on s’aperçoit que 61 % des internautes consultent souvent les chaînes de télévision généralistes, 50 % le bouche à oreille électronique, 49 % les sites portails généralistes, 44 % les radios musicales, 42 % les magazines TV, 41 % les rédactions locales des chaînes de télévision, 37 % les radios généralistes. 62 % des internautes désignent le bouche à oreille comme source d’information régulière, véhiculé par mèl (50 % d’utilisation régulière), par des voies traditionnelles (35 %) ou via les forums ou les chats (15 %). Les jeunes de moins de 25 ans (75 %) et les femmes (près de 70 %) sont particulièrement sensibles au bouche à oreille. Bien que les sources d’information traditionnelles et les médias on line cohabitent dans les pratiques des internautes, des préférences s’affirment en fonction des centres d’intérêt. La presse féminine demeure ainsi une source d’information privilégiée par rapport à sa déclinaison sur Internet. En revanche, les internautes préfèrent le web pour la culture et la musique que la presse traditionnelle. Les hommes sont les plus nombreux à fréquenter les sites de sport, les magazines consacrés à l’informatique et à Internet. Les jeunes de moins de 25 ans constituent 53 % des utilisateurs de forums et de chats, 49 % pour les web TV et des radios on line, 44 % pour les sites de sports et loisirs, 40 % pour les sites culturels. 76 % des gros consommateurs d’Internet privilégient les sites institutionnels, 64 % les sites d’économie et de finances, 62 % les newsletter et 62 % les sites de médias. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 22/05/2001)