Il était déjà à domination pornographique, financière, médicale... Mais voici que le spam, puisque c'est de lui qu'il s'agit, tend à adopter une nouvelle forme : il devient religieux ! Oeuvre...

Il était déjà à domination pornographique, financière, médicale... Mais voici que le spam, puisque c'est de lui qu'il s'agit, tend à adopter une nouvelle forme : il devient religieux ! Oeuvre d'évangélistes modernes qui ont adopté les technologies du 21 ème siècle, ces courriers indésirables ne sont pas envoyés par des entreprises spécialistes du spam mais plutôt par des particuliers soucieux de répandre la bonne parole.
Des particuliers qui sont tout de même capables, depuis les Etats-Unis majoritairement, de cacher leur localisation et de faire relayer leurs courriers en Chine ! Selon le spécialiste en sécurité MessageLabs, ces courriers indésirables sont à dominante chrétienne.
Pour l'instant, le spam religieux n'en est qu'à ses débuts, puisqu'il représente un peu moins de 1 % de la masse globale des courriers indésirables. C'est peu, quand on pense que près de la moitié d'entre eux sont relatifs à des offres médicales.
Dans de nombreux pays, et aux Etats-Unis notamment, la loi prévoit que le spam soit illégal lorsqu'il propose des produits commerciaux. Dans le cas des spams religieux, qui mettent en avant des opinions, la situation est un peu particulière. Sauf que pour être légal, le spam doit aussi avoir collecté les adresses électroniques de ses destinataires de manière légale...
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/12/2004)