compte de tiers, la société Décalog veut s'introduire au Nasdaq l'an prochain. Fondée en 1989 par Eli Meirovitz, cette PME qui compte parmi ses clients le Crédit Lyonnais, le Crédit Agricole, CPR Ge...

compte de tiers, la société Décalog veut s'introduire au Nasdaq l'an prochain. Fondée en 1989 par Eli Meirovitz, cette PME qui compte parmi ses clients le Crédit Lyonnais, le Crédit Agricole, CPR Gestion, La Poste, Ecureuil Gestion filiale de la Caisse d'Epargne, ne veut pas se limiter à l'Hexagone "La France est un marché trop petit. Nous réalisons déjà 50 % de notre activité à l'international et possédons des filiales en Angleterre et aux Etats-Unis". Bien qu'étant sur un marché de niche concernant environ 750 entreprises dans le monde (500 entreprises aux Etats-Unis qui gèrent 30 milliards de F d'actifs et 250 en Europe pour 10 milliards d'actifs), leur activité est en très forte croissance, ce marché étant de premier équipement. Ces deux dernières années, Decalog qui investit entre 15 et 20 % de son chiffre d'affaires en développement, a sorti chaque trimestre une nouvelle version de son produit "Idée". En 1994, Oschap, une holding financière israélienne, qui détient aujourd'hui 75 % du capital, le reste étant entre les mains des salariés et des dirigeants, a investi 30 millions de F permettant ainsi à Décalog de financer sa croissance. Prévoyant de réaliser en 1997, 5 millions de F de résultat net pour un chiffre d'affaires de 60 à 70 millions, Décalog veut également s'introduire au Nasdaq l'an prochain "Le Nouveau Marché ne sait pas valoriser les sociétés de technologie et l'Easdaq est encore trop jeune". (Le Figaro - 20/08/1997)