Lundi, l’opérateur américain Sprint a annoncé qu’il travaillait à la mise en place d’un bouquet de services destinés à aider les entreprises dans la gestion de leur parc d’assistants personnels...

Lundi, l'opérateur américain Sprint a annoncé qu'il travaillait à la mise en place d'un bouquet de services destinés à aider les entreprises dans la gestion de leur parc d'assistants personnels et de téléphones portables.

L'innovation sur ces appareils amène de plus en plus de fonctionnalités de messagerie électronique, d'enregistrement de fichiers professionnels et d'accès Internet. Pratique, pour les salariés en situation de mobilité ! Sauf que de plus en plus d'entreprises ont conscience du risque qu'elles prennent en cas de perte ou de vol d'un téléphone ou d'un PDA contenant des informations et des contacts confidentiels.

Autour de cette nouvelle problématique, Sprint met au point un logiciel qui permettra aux départements informatiques des moyennes et grandes entreprises de mieux gérer le parc d'appareils en la possession des salariés. L'entreprise pourra d'elle-même, sans requérir l'aide de son opérateur de télécommunications, mettre à jour un logiciel sur l'ensemble de son parc sans devoir rappeler les appareils .

Autre fonctionnalité, la plus intéressante a priori du point de vue de la sécurisation des données : le logiciel permettra aux directions d'entreprises, en cas de vol ou de perte d'un appareil, d'effacer à distance toutes les informations contenues sur celui-ci. Enfin, Sprint a parlé d'une fonction qui permettrait aux services achats des entreprises de se porter acquéreurs de « paquets de minutes téléphoniques » . Une bonne nouvelle, alors qu'aujourd'hui la plupart des entreprises gèrent et payent les factures téléphoniques des salariés individuellement.

Pour mettre fin à ces procédures lourdes et compliquées, il faudra tout de même attendre le premier trimestre 2005, époque à laquelle Sprint doit lancer ce nouveau programme.

(Atelier groupe BNP Paribas - 27/10/2004)