Cleversafe lance un système de stockage en réseau qui scinde l'information et la disperse sur le réseau afin de mieux la protéger. Une solution peu coûteuse et adaptée à la conservation des données numériques non structurées.

(cliquez pour agrandir)
Le fournisseur de solutions de stockage dispersé Cleversafe s'intéresse à la conservation des données à l'heure d'Internet : il développe Dispersed Storage Network (dsNet), un système de stockage et d'archivage en réseau des données numériques qui repose sur un algorithme capable de scinder les informations dont il a la charge en plusieurs morceaux distincts. Le dispositif disperse ensuite les différentes "tranches" d'information vers plusieurs nœuds de stockage répartis via Internet à divers endroits du réseau. Le but est de proposer un système de conservation des données plus fiable et sécurisé. Chaque parcelle contient en effet trop peu de données pour être utile à un pirate.
Des réductions de coût et d'espace de stockage
Le tout, d'une manière plus économique que les architectures de stockage qui reposent sur la création - coûteuse - de copies redondantes : le nombre de bits stockés y est beaucoup moins important. Permettant ainsi de résoudre les problèmes d'espace de stockage mais également de réduire les coûts de bande passante et de gestion de l'énergie et de l'espace. La plate-forme repose sur trois types d'applications inter-connectées pour fonctionner. Ce morcellement du mode de fonctionnement permet aux entreprises de construire le réseau de la taille qu'elles souhaitent.
Cryptage des données
Pour récupérer les contenus, quelques échantillons de données seulement permettent de remonter à l'ensemble. Ce, même quand le système est éteint. Côté sécurisation des données, le système devrait être capable de proposer des données sécurisées et accessibles même en cas de défaillances de matériel ou de problème relatif à l'espace de stockage. Enfin, les données en circulation sont évidemment cryptées. La configuration typique devrait coûter aux alentours de 130 000 dollars. Les premiers dispositifs devraient être proposés à partir du mois de mars. A noter qu'une entreprise française, Ubistorage propose déjà un service similaire baptisé Neobox.

A lire dans notre espace Chroniques :

Les applications en ligne affinent le concept d'identité numérique (30/11/2007)
Avec le SaaS, l'organisation des DSI est vouée au changement (16/10/2007)
Les applications en ligne vont bouleverser les systèmes d'information (28/08/2007)

L'Atelier BNP Paribas