... avec un portable à 75 dollars ! Voilà ce qu'a annoncé Scott McNealy, le PDG de Sun Microsystems, dans une interview au magazine l'Expansion. Il estime que la cause du portable à 100 dollars...

... avec un portable à 75 dollars ! Voilà ce qu'a annoncé Scott McNealy, le PDG de Sun Microsystems, dans une interview au magazine l'Expansion. Il estime que la cause du portable à 100 dollars, actuellement développé par le MIT, est noble, mais que ce prix symbolique n'est possible que grâce aux nombreuses subventions dont bénéficie le projet.
 
"J'affirme que chez Sun nous sommes capables de proposer un portable pour moins cher, dans les 75 dollars. Tout simplement parce que ce portable, que j'appelle DOIP [Display over IP] n'utilise pas de processeur, x86 ou autre, ni système d'exploitation traditionnel, pas même Linux", déclare-t-il.
 
Ce portable existe déjà, et a d'ailleurs été présenté au salon des Solutions Linux sous le nom de SunRay. Il n'est composé que d'un écran, équipé d'une connexion Wi-Fi, et d'une carte à puce servant à l'identification. L'avantage de cette structure minimaliste est, pour Scott McNealy, la très faible consommation énergétique : 15 Watts, contre plus de 120 Watts pour un PC traditionnel. Toutes les applications utilisées sur l'ordinateur viendraient de la connexion réseau : pas de disque dur, pas de barrettes de mémoire.
 
Seul hic : actuellement, le SunRay, fabriqué par Samsung, revient à environ 700 dollars l'unité. Mais ce n'est pas vraiment un problème : "en jouant sur l'effet de volumes, la subvention des gouvernements et un design légèrement modifié, on atteindra les 75 dollars", assure Scott McNealy.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 07/03/2006)